Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

1.5: Raisonnement déductif
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Raisonnement déductif
 
Cette voix off est générée par ordinateur
TRANSCRIPTION
* La traduction du texte est générée par ordinateur

1.5: Raisonnement déductif

Lorsque les scientifiques se mettent à explorer et à expliquer des phénomènes naturels, ils commencent souvent par des observations spécifiques qui mettent en évidence une question ou un problème particulier. Ils induisent alors une réponse ou une solution possible, connue sous le nom d’hypothèse. Ce type de pensée logique, qui utilise les observations pour arriver à des conclusions rationnelles générales, est appelé raisonnement inductif.

Une fois qu’une hypothèse a été établie, les scientifiques en déduisent que certains événements devraient se produire si l’hypothèse est vraie. Les chercheurs utilisent ces prédictions, le résultat d’un raisonnement déductif, pour tester l’hypothèse. Par rapport au raisonnement inductif, le raisonnement déductif va dans la direction opposée, en commençant par les principes généraux ou les lois (c.-à-d. les conclusions) et en les utilisant pour prédire des résultats spécifiques (c.-à-d. des observations futures). Les tests déductifs sont souvent formulés comme «Si... puis" déclarations: si l’hypothèse est vraie, alors la prédiction doit être observée.

Bien que le raisonnement déductif soit au cœur de la science fondée sur les hypothèses, alors que le raisonnement inductif est principalement associé à la science descriptive, les deux formes de logique font partie intégrante de la recherche et sont souvent liées ensemble dans les mêmes expériences.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter