Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

7.2: Première loi de la thermodynamique
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
First Law of Thermodynamics
 
TRANSCRIPTION

7.2: First Law of Thermodynamics

7.2: Première loi de la thermodynamique

The First Law of Thermodynamics states that energy cannot be created or destroyed, only transformed. This can be demonstrated within a classic food web where light energy from the sun is harnessed as radiant energy by plants, converted into chemical energy, and stored as complex carbohydrates. The vegetation is then consumed by animals and during the digestion process, the sugars release energy as heat. The sugars also produce chemical energy that either gets used up doing work, stored in macromolecules like glycogen and fatty acids or are consumed by a predator. The waste products and dead organic matter from animals are then decomposed by bacteria and fungi and returned to the soil to provide food for plants to grow and the cycle continues.

The First Law of Thermodynamics

During the process of photosynthesis, the photons are used to make complex carbohydrates that the plants use to live and grow, and oxygen is released into the atmosphere.

The plants eventually become food for animals—herbivores—and during the digestion process, the sugars are broken down and energy is released—either as heat or to provide chemical energy from glucose, to drive cellular processes that allow the animal to survive and reproduce. It can also be stored in macromolecules as chemical energy. For example, glycogen can be stored in the liver or muscles and can be quickly accessed in times of high energy demand. It can also be stored as an energy reserve in the form of fatty acids. Finally, the animal may pass on the energy to a predator—a carnivore, that will use it in a similar way.

Waste products from each step are also returned to the air, water, or soil and used to maintain the food web. Decomposers like bacteria and fungi eat dead organic matter and return it to the soil so that it can be used again by plants to grow.

La première loi de la thermodynamique stipule que l’énergie ne peut pas être créée ou détruite, seulement transformée. Cela peut être démontré dans un réseau alimentaire classique où l’énergie lumineuse du soleil est exploitée comme énergie radiante par les plantes, convertie en énergie chimique, et stockée sous forme de glucides complexes. La végétation est ensuite consommée par les animaux et pendant le processus de digestion, les sucres libèrent de l’énergie sous forme de chaleur. Les sucres produisent également de l’énergie chimique qui s’habitue à faire du travail, stockée dans des macromolécules comme le glycogène et les acides gras ou qui est consommée par un prédateur. Les déchets et la matière organique morte des animaux sont ensuite décomposés par des bactéries et des champignons et retournés dans le sol pour fournir de la nourriture aux plantes pour se développer et le cycle continue.

La première loi de la thermodynamique

Pendant le processus de photosynthèse, les photons sont utilisés pour fabriquer des glucides complexes que les plantes utilisent pour vivre et croître, et l’oxygène est libéré dans l’atmosphère.

Les plantes finissent par devenir des aliments pour les animaux — des herbivores — et pendant le processus de digestion, les sucres sont décomposés et l’énergie est libérée — soit sous forme de chaleur, soit pour fournir de l’énergie chimique à partir du glucose, pour conduire les processus cellulaires qui permettent à l’animal de survivre et de se reproduire. Il peut également être stocké dans les macromolécules comme énergie chimique. Par exemple, le glycogène peut être stocké dans le foie ou les muscles et peut être rapidement accessible en période de forte demande d’énergie. Il peut également être stocké comme une réserve d’énergie sous forme d’acides gras. Enfin, l’animal peut transmettre l’énergie à un prédateur, un carnivore qui l’utilisera de la même façon.

Les déchets de chaque étape sont également retournés dans l’air, l’eau ou le sol et utilisés pour entretenir le réseau alimentaire. Les décomposeurs comme les bactéries et les champignons mangent de la matière organique morte et la retournent dans le sol afin qu’elle puisse être réutilisée par les plantes pour se développer.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter