Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

15.6: Cellules souches embryonnaires
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Embryonic Stem Cells
 
TRANSCRIPTION

15.6: Embryonic Stem Cells

15.6: Cellules souches embryonnaires

Embryonic stem (ES) cells are undifferentiated pluripotent cells, meaning they can produce any cell type in the body. This gives them tremendous potential in science and medicine since they can generate specific cell types for use in research or to replace body cells lost due to damage or disease.

Origin

ES cells are present in the inner cell mass of an embryo at the blastocyst stage, which occurs at about 3–5 days after fertilization in humans before the embryo is implanted in the uterus. Human ES cells are usually derived from donated embryos left over from the in vitro fertilization (IVF) process.

The cells are collected and grown in culture, where they can divide indefinitely—creating ES cell lines. Under certain conditions, ES cells can differentiate—either spontaneously into a variety of cell types, or in a directed fashion to produce desired cell types. Scientists can control which cell types are generated by manipulating the culture conditions—such as changing the surface of the culture dish or adding specific growth factors to the culture medium—as well as by genetically modifying the cells. Through these methods, researchers have been able to generate many specific cell types from ES cells, including blood, nerve, heart, bone, liver, and pancreas cells.

Regenerative Medicine

Regenerative medicine concerns the creation of living, functional tissues to replace dead, diseased or malfunctioning ones. Given their ability to differentiate into any cell type, ES cells are used in regenerative medicine. While this field is still in the early stages, several potentially beneficial cell types have been produced from ES cells, and clinical studies have begun to test their safety and effectiveness in patients. Some initial results have been promising—for instance, paralyzed patients regained some movement after receiving ES-derived nervous system cells. Additionally, ES cells can be used to study early events in human development—which is otherwise difficult—and provides a source of specific cell types which can be used in drug testing and other scientific research.

Les cellules souches embryonnaires (ES) sont des cellules pluripotentes indifférenciées, ce qui signifie qu’elles peuvent produire n’importe quel type de cellule dans le corps. Cela leur donne un potentiel énorme dans la science et la médecine, car ils peuvent générer des types de cellules spécifiques pour une utilisation dans la recherche ou pour remplacer les cellules du corps perdus en raison de dommages ou de la maladie.

Origine

Les cellules ES sont présentes dans la masse cellulaire interne d’un embryon au stade blastocyste, qui se produit environ 3 à 5 jours après la fécondation chez l’homme avant que l’embryon ne soit implanté dans l’utérus. Les cellules humaines d’ES sont habituellement dérivées d’embryons donnés restants du processus de fécondation in vitro (FIV).

Les cellules sont recueillies et cultivées en culture, où elles peuvent se diviser indéfiniment, créant des lignées cellulaires ES. Dans certaines conditions, les cellules ES peuvent se différencier, soit spontanément en une variété de types de cellules, soit de manière dirigée pour produire les types de cellules souhaités. Les scientifiques peuvent contrôler quels types de cellules sont générés en manipulant les conditions de culture, comme changer la surface du plat de culture ou ajouter des facteurs de croissance spécifiques au milieu de culture, ainsi qu’en modifiant génétiquement les cellules. Grâce à ces méthodes, les chercheurs ont été en mesure de générer de nombreux types de cellules spécifiques à partir de cellules ES, y compris le sang, le nerf, le cœur, les os, le foie et les cellules du pancréas.

Médecine régénérative

La médecine régénérative concerne la création de tissus vivants et fonctionnels pour remplacer les tissus morts, malades ou défectueux. Compte tenu de leur capacité à se différencier en n’importe quel type de cellule, les cellules ES sont utilisées en médecine régénérative. Bien que ce domaine en soit encore aux premiers stades, plusieurs types de cellules potentiellement bénéfiques ont été produits à partir de cellules ES, et des études cliniques ont commencé à tester leur innocuité et leur efficacité chez les patients. Certains premiers résultats ont été prometteurs , par exemple, les patients paralysés ont repris un certain mouvement après avoir reçu des cellules dérivées du système nerveux ES. En outre, les cellules ES peuvent être utilisées pour étudier les premiers événements dans le développement humain , ce qui est autrement difficile, et fournit une source de types de cellules spécifiques qui peuvent être utilisés dans le dépistage des drogues et d’autres recherches scientifiques.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter