Waiting
Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

17.1: Qu'est-ce que la digestion monogastrique ?
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content.
You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Qu'est-ce que la digestion monogastrique ?
 
TRANSCRIPTION

17.1: Qu'est-ce que la digestion monogastrique ?

Le corps humain contient un système digestif monogastrique. Dans un système digestif monogastrique, l’estomac ne contient qu’une seule cavité dans laquelle il digère les aliments. Plusieurs autres espèces animales ont également des systèmes digestifs monogastriques, y compris les porcs, les chevaux, les chiens et les oiseaux. Ce chapitre, cependant, se concentre sur le système digestif humain.

La salive et les diagnostics

La salive est une substance aqueuse sécrétée par les glandes salivaires dans la bouche. La salive humaine contient 99,5 % d’eau avec des électrolytes, du mucus, des globules blancs, des cellules épithéliales, des enzymes et des agents antimicrobiens. Les enzymes présentes dans la salive sont essentielles au début du processus de digestion. Elles jouent également un rôle dans la décomposition des particules alimentaires piégées autour des dents, les protégeant de la carie.

La salive est obtenue facilement, à peu de frais, et de façon non invasive auprès des patients, ce qui suscite l’intérêt des chercheurs. La recherche en cours a identifié de nouvelles façons d’utiliser la salive dans le diagnostic moléculaire. L’ADN, l’ARN et les protéines se trouvant dans la salive servent de sources utiles d’information diagnostique dans la détection précoce de divers cancers, y compris le cancer de la bouche, pancréatique et gastrique.

Le suc gastrique

Le principal constituant du suc gastrique est l’acide chlorhydrique. Les ions hydrogène et chlorure libérés par les cellules pariétales qui tapissent l’estomac réagissent dans la cavité de l’estomac pour former de l’acide chlorhydrique. Les cellules pariétales sont couplées à des systèmes de rétroaction qui augmentent et diminuent la production d’acide au besoin. Pour empêcher que l’environnement acide endommage les cellules qui tapissent l’estomac, d’autres cellules de l’estomac produisent du mucus, qui lubrifie la muqueuse de l’estomac et contient du bicarbonate qui neutralise l’acide.

La greffe de microbiome intestinal et de microbiote fécal

Les patients immunodéprimés ont un risque élevé de développer l’infection de Clostridium difficile (ICD). L’ICD, de façon alarmante, a augmenté à des proportions épidémiques en Amérique du Nord au cours de la dernière décennie. Il y a eu un intérêt croissant pour la compréhension du rôle du microbiome intestinal humain afin de contrer cette épidémie. Une thérapie potentielle est la transplantation de microbiote fécal (TMF), ou greffe de selles. La TMF est le processus dans lequel les bactéries fécales d’un individu avec un microbiome intestinal sain sont transférées à un destinataire pour augmenter leur diversité microbienne. Certaines études ont montré que la TMF est un traitement efficace pour les patients atteints d’ICD. La TMF a également été utilisée expérimentalement dans le traitement d’autres maladies gastro-intestinales telles que la maladie inflammatoire de l’intestin.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
Simple Hit Counter