Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

26.2: Impression
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Imprinting
 
TRANSCRIPTION

26.2: Imprinting

26.2: Impression

Behavioral imprinting is observed in some newborn animals and occurs when they develop strong and specific attachments to another animal (usually a parent) following brief, early-life exposures. Offspring imprint onto parents within a brief period after birth or hatching; this time window is called the critical period. Once imprinting occurs, the bond established between the parents and their offspring is usually long-lasting.

Survival

Mother sheep imprint onto the scent of their lambs within a few hours after their birth. Since many females in the herd give birth at the same time of year, imprinting allows the mothers to selectively recognize and care for their lambs.

Imprinting also occurs in the opposite direction, with offspring imprinting onto their parents. This is particularly common in waterfowl, such as goslings (baby geese), which imprint onto their mother on the first day after hatching. Afterward, they follow the mother wherever she goes. This behavior allows the mother to protect her offspring and teach them the skills they need to survive.

Classic Work

In the 1930s, Konrad Lorenz showed that goslings imprint onto the first large, moving object they see during the critical period. In the absence of their mother, this object could be siblings, a person, or even an inanimate object. After that, they will always follow this substitute “mother,” called the imprinting stimulus, even when presented with their biological mother or other adult geese.

These experiments showed that the stimuli present in the environment determine the object of imprinting during the critical period. Therefore, imprinting results from a combination of the instinctive behavior to imprint and learning based on experience.

Imprinting occurs only within the critical period and cannot be changed after the critical period ends. This is why goslings that have imprinted onto a human will continue to follow the human later in life, even when exposed to their mother. If there is no appropriate imprinting stimulus during the critical period, the young animals will never imprint at all.

L’empreinte comportementale est observée chez certains animaux nouveau-nés et se produit lorsqu’ils développent des attachements forts et spécifiques à un autre animal (habituellement un parent) après de brèves expositions précoces. Empreinte de progéniture sur les parents dans une courte période après la naissance ou l’éclosion; cette fenêtre de temps est appelée la période critique. Une fois l’empreinte, le lien établi entre les parents et leur progéniture est généralement durable.

Survie

Les moutons mères impriment sur l’odeur de leurs agneaux quelques heures après leur naissance. Étant donné que de nombreuses femelles du troupeau accouchent à la même période de l’année, l’impression permet aux mères de reconnaître et de prendre soin de leurs agneaux de façon sélective.

L’impression se produit également dans la direction opposée, avec l’empreinte de progéniture sur leurs parents. Ceci est particulièrement fréquent dans la sauvagine, comme les oisillons (bébés oies), qui s’impriment sur leur mère le premier jour après l’éclosion. Ensuite, ils suivent la mère partout où elle va. Ce comportement permet à la mère de protéger sa progéniture et de leur enseigner les compétences dont elle a besoin pour survivre.

Travail classique

Dans les années 1930, Konrad Lorenz a montré que les goslings s’impriment sur le premier grand objet en mouvement qu’ils voient pendant la période critique. En l’absence de leur mère, cet objet pourrait être des frères et sœurs, une personne, ou même un objet inanimé. Après cela, ils suivront toujours ce substitut « mère », appelé le stimulus d’impression, même lorsqu’il est présenté avec leur mère biologique ou d’autres oies adultes.

Ces expériences ont montré que les stimuli présents dans l’environnement déterminent l’objet de l’impression pendant la période critique. Par conséquent, l’impression résulte d’une combinaison du comportement instinctif à imprimer et à l’apprentissage basé sur l’expérience.

L’impression ne se produit qu’au cours de la période critique et ne peut pas être modifiée après la fin de la période critique. C’est pourquoi les oisillons qui ont imprimé sur un humain continueront à suivre l’homme plus tard dans la vie, même lorsqu’ils sont exposés à leur mère. S’il n’y a pas de stimulus d’empreinte approprié pendant la période critique, les jeunes animaux ne s’imprimeront jamais du tout.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter