Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

27.11: Le cycle du soufre
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
The Sulfur Cycle
 
TRANSCRIPTION

27.11: The Sulfur Cycle

27.11: Le cycle du soufre

Sulfur, an important element in the chemical makeup of proteins, is recycled through the atmosphere and aquatic and terrestrial environments. Found in the atmosphere as sulfur dioxide (SO2), sulfur is released by decaying organisms, weathered rocks, geothermal vents, volcanos, and burning fossil fuels. It is deposited into the ecosystem, cycled through the biotic community, and either released back into the atmosphere as gas or deposited in marine sediment for long-term storage and eventual release back into the soil and atmosphere.

The Biogeochemical Sulfur Cycle

Sulfur is essential to biological systems and is a component of certain amino acids, such as cysteine, which plays an important role in the structure of proteins. Sulfur is distributed to terrestrial (i.e., land) ecosystems by the precipitation of weak sulfuric acid, direct fallout from the atmosphere, weathering of sulfur-containing rocks, and geothermal vents.

From the soil, it is taken up by microorganisms and plants and converted into organic forms that can be used by consumers in the ecosystem. When organisms die, decomposers break the organic sulfur compounds down into gases, such as hydrogen sulfide, which is oxidized in the atmosphere to form sulfur dioxide. Additionally, some chemoautotrophs use sulfur as a biological energy source and recycle sulfur molecules directly through ecosystems.

Sulfur is introduced into marine ecosystems through runoff from land, direct fallout from the atmosphere, and underwater geothermal vents. Some of this sulfur cycles through the food chain and is released into the atmosphere as sea spray. The remainder is deposited as sediment on the ocean floor, where it is stored for extended time periods. Over geological time, uplift can transfer the sediment back to land, where sulfur is released by erosion.

Human Impacts on the Sulfur Cycle

The burning of fossil fuels, particularly coal, adds an unnatural quantity of hydrogen sulfide gas into the atmosphere, resulting in a higher concentration of sulfur dioxide that manifests as acid rain. Acid rain damages the environment by lowering the pH of lakes and rivers, harming both aquatic and terrestrial fauna.

Le soufre, un élément important dans la composition chimique des protéines, est recyclé à travers l’atmosphère et les environnements aquatiques et terrestres. Trouvé dans l’atmosphère comme le dioxyde de soufre (SO2),le soufre est libéré par les organismes en décomposition, les roches altérées, les évents géothermiques, les volcans, et la combustion de combustibles fossiles. Il est déposé dans l’écosystème, traversé à vélo par la communauté biotique, et soit rejeté dans l’atmosphère sous forme de gaz, soit déposé dans des sédiments marins pour être stocké à long terme et éventuellement relâché dans le sol et l’atmosphère.

Le cycle biogéochimique du soufre

Le soufre est essentiel aux systèmes biologiques et est un composant de certains acides aminés, tels que la cystéine, qui joue un rôle important dans la structure des protéines. Le soufre est distribué aux écosystèmes terrestres (c’est-à-dire terrestres) par la précipitation d’acide sulfurique faible, les retombées directes de l’atmosphère, l’utilisation de roches contenant du soufre et les évents géothermiques.

Du sol, il est pris en charge par les micro-organismes et les plantes et converti en formes organiques qui peuvent être utilisées par les consommateurs dans l’écosystème. Lorsque les organismes meurent, les décomposeurs décomposent les composés organiques de soufre en gaz, tels que le sulfure d’hydrogène, qui est oxydé dans l’atmosphère pour former du dioxyde de soufre. En outre, certains chimioautotrophes utilisent le soufre comme source d’énergie biologique et recyclent les molécules de soufre directement à travers les écosystèmes.

Le soufre est introduit dans les écosystèmes marins par le ruissellement de la terre, les retombées directes de l’atmosphère et les évents géothermiques sous-marins. Une partie de ce soufre traverse la chaîne alimentaire et est rejetée dans l’atmosphère sous forme de pulvérisation marine. Le reste est déposé sous forme de sédiments sur le fond océanique, où ils sont stockés pendant de longues périodes. Au fil du temps géologique, le soulèvement peut transférer les sédiments vers la terre ferme, où le soufre est libéré par l’érosion.

Impacts humains sur le cycle du soufre

La combustion de combustibles fossiles, en particulier le charbon, ajoute une quantité anormale de gaz sulfureux d’hydrogène dans l’atmosphère, ce qui entraîne une concentration plus élevée de dioxyde de soufre qui se manifeste par des pluies acides. Les pluies acides endommagent l’environnement en abaissant le pH des lacs et des rivières, ce qui nuit à la faune aquatique et terrestre.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter