Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

32.1: Qu'est-ce que la génétique des populations ?
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
What is Population Genetics?
 
TRANSCRIPTION

32.1: What is Population Genetics?

32.1: Qu'est-ce que la génétique des populations ?

A population is composed of members of the same species that simultaneously live and interact in the same area. When individuals in a population breed, they pass down their genes to their offspring. Many of these genes are polymorphic, meaning that they occur in multiple variants. Such variations of a gene are referred to as alleles. The collective set of all the alleles within a population is known as the gene pool.

While some alleles of a given gene might be observed commonly, other variants may be encountered at a much lower frequency. Gene pools are not static. The frequency and occurrence of alleles in a gene pool may change over time. For instance, allele frequencies change due to random mutations, natural selection, migration, and chance.

Population genetics examines genetic variation within and between populations, and changes in allele frequencies across generations. Population geneticists use mathematical models to investigate and predict allele frequencies in populations.

Comparative Population Genetics and Its Implications

The gene pools of natural populations may vary significantly. One goal of population genetics is to determine genetic variation among different populations of the same species. Studying such variations has implications for species health, domestication, management and conservation. For instance, increased urbanization gradually fragments natural landscapes and leads to habitat loss, division, and isolation of natural populations. Comparing the genetic makeup of different populations can provide insights about gene flow, and is important for maintaining wildlife populations. Understanding the gene pool of endangered species is crucial for conserving biodiversity in the global ecosystem.

Human Health and Population Genetics

Population genetics can also be used to investigate the genetic variation within and among human populations. Differences in allele frequencies underlie the variation in the occurrence of certain hereditary diseases, such as Tay-Sachs disease in the Ashkenazi Jewish population or beta-thalassemia in Mediterranean populations.

Population genetics is also used to understand the genetic basis of other human characteristics. For instance, population genetics has been used to study how natural selection has shaped innate immunity, body height, and longevity.

Une population est composée de membres de la même espèce qui vivent et interagissent simultanément dans la même région. Lorsque les individus d’une population se reproduisent, ils transmettent leurs gènes à leur progéniture. Beaucoup de ces gènes sont polymorphes, ce qui signifie qu’ils se produisent dans de multiples variantes. De telles variations d’un gène sont appelées allèles. L’ensemble collectif de tous les allèles au sein d’une population est connu sous le nom de pool génétique.

Tandis que quelques allèles d’un gène donné pourraient être observés couramment, d’autres variantes peuvent être rencontrées à une fréquence beaucoup plus basse. Les pools de gènes ne sont pas statiques. La fréquence et l’apparition des allèles dans un pool génétique peuvent changer avec le temps. Par exemple, les fréquences d’allèles changent en raison de mutations aléatoires, de la sélection naturelle, de la migration et du hasard.

La génétique des populations examine les variations génétiques à l’intérieur et entre les populations, et les changements dans les fréquences d’allèles d’une génération à l’autre. Les généticiens de population utilisent des modèles mathématiques pour étudier et prédire les fréquences d’allèle dans les populations.

La génétique comparative des populations et ses implications

Les pools génétiques des populations naturelles peuvent varier considérablement. L’un des objectifs de la génétique des populations est de déterminer la variation génétique entre les différentes populations d’une même espèce. L’étude de ces variations a des répercussions sur la santé, la domestication, la gestion et la conservation des espèces. Par exemple, l’urbanisation accrue fragmente progressivement les paysages naturels et entraîne la perte d’habitat, la division et l’isolement des populations naturelles. La comparaison de la composition génétique des différentes populations peut fournir des informations sur le flux génétique et est importante pour le maintien des populations fauniques. La compréhension du patrimoine génétique des espèces menacées est cruciale pour la conservation de la biodiversité dans l’écosystème mondial.

Santé humaine et génétique des populations

La génétique des populations peut également être utilisée pour étudier la variation génétique au sein et entre les populations humaines. Les différences dans les fréquences d’allèles sous-tendent la variation de l’apparition de certaines maladies héréditaires, telles que la maladie de Tay-Sachs dans la population juive ashkénaze ou la bêta-thalassémie dans les populations méditerranéennes.

La génétique des populations est également utilisée pour comprendre la base génétique d’autres caractéristiques humaines. Par exemple, la génétique des populations a été utilisée pour étudier comment la sélection naturelle a façonné l’immunité innée, la taille du corps et la longévité.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter