Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

14.6: Modification post-transcriptionnelle
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
pre-mRNA Processing
 
TRANSCRIPTION

14.6: pre-mRNA Processing

14.6: Modification post-transcriptionnelle

In eukaryotic cells, transcripts made by RNA polymerase are modified and processed before exiting the nucleus. Unprocessed RNA is called precursor mRNA or pre-mRNA, to distinguish it from mature mRNA.

Once about 20-40 ribonucleotides have been joined together by RNA polymerase, a group of enzymes adds a “cap” to the 5’ end of the growing transcript. In this process, a 5’ phosphate is replaced by modified guanosine that has a methyl group attached to it. This 5’ cap helps the cell distinguish mRNA from other types of RNA in the cell and plays a role in subsequent translation.

During or shortly after transcription, a large complex called the spliceosome cuts out various parts of the pre-mRNA transcript, rejoining the remaining sequences. RNA sequences that remain in the transcript are called “exons” (expressed sequences) while portions removed are called “introns”. Interestingly, a single RNA segment can be an exon in one cell type and an intron in another. Similarly, a single cell can contain multiple variants of a gene transcript that has been alternatively spliced, enabling the production of multiple proteins from a single gene.

When transcription is completed, an enzyme adds approximately 30-200 adenine nucleotides to the 3’ end of the pre-mRNA molecule. This poly-A tail protects the mRNA from degradation in the cytoplasm. The mature mRNA then exits the nucleus for translation.

Dans les cellules eucaryotes, les transcriptions faites par la polymérase d’ARN sont modifiées et traitées avant de sortir du noyau. L’ARN non traité est appelé ARNm précurseur ou pré-ARNm, pour le distinguer de l’ARNm mature.

Une fois qu’environ 20-40 ribonucléotides ont été joints ensemble par la polymérase d’ARN, un groupe d’enzymes ajoute un « ap » à la fin de 5' de la transcription croissante. Dans ce processus, un phosphate de 5' est remplacé par la guanosine modifiée qui a un groupe méthyle attaché à elle. Ce bouchon de 5' aide la cellule à distinguer l’ARNm des autres types d’ARN dans la cellule et joue un rôle dans la traduction ultérieure.

Pendant ou peu de temps après la transcription, un grand complexe appelé le splicéosome découpe diverses parties de la transcription pré-ARNm, rejoignant les séquences restantes. Les séquences d’ARN qui restent dans la transcription sont appelées « exons » (séquences exprimées) tandis que les parties supprimées sont appelées « introns ». Fait intéressant, un seul segment d’ARN peut être un exon dans un type de cellule et un intron dans un autre. De même, une seule cellule peut contenir plusieurs variantes d’une transcription génétique qui a été également épissée, permettant la production de plusieurs protéines à partir d’un seul gène.

Une fois la transcription terminée, une enzyme ajoute environ 30 à 200 nucléotides d’adénine à l’extrémité 3' de la molécule pré-ARN. Cette queue poly-A protège l’ARNm de la dégradation du cytoplasme. L’ARNm mature sort alors du noyau pour la traduction.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter