Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

33.3: La colonisation de la terre
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
The Colonization of Land
 
TRANSCRIPTION

33.3: The Colonization of Land

33.3: La colonisation de la terre

Changes in the environment of the early Earth drove the evolution of organisms. As prokaryotic organisms in the oceans began to photosynthesize, they produced oxygen. Eventually, oxygen saturated the oceans and entered the air, resulting in an increase in atmospheric oxygen concentration, known as the oxygen revolution approximately 2.3 billion years ago. Therefore, organisms that could use oxygen for cellular respiration had an advantage. More than 1.5 years ago, eukaryotic cells and multicellular organisms also began to appear. Initially, all of these species were restricted to the oceans of Earth.

The first organisms to live on land were photosynthetic prokaryotes that inhabited moist environments near ocean shores. Despite the lack of water, terrestrial environments offered an abundance of sunlight and carbon dioxide for photosynthesis. Around 500 million years ago, the ancestors of nowadays plants were able to colonize drier environments, but they required adaptations to prevent dehydration. They developed methods for reproduction that did not depend on water and protected their embryos from drying out. These early plants furthermore evolved a vascular system that included roots to acquire water and nutrients and a shoot to obtain sunlight and carbon dioxide.

Plants and fungi appear to have colonized land at the same time. Their coevolution onto land is the result of the mutually beneficial relationship between many plants and fungi, seen in both modern organisms and some of the earliest plant fossils; Fungi aid in the absorption of nutrients and water while benefiting from the nutrients provided by the plant. 

Arthropods were the first animal species to colonize land, around 450 million years ago. The first tetrapods later evolved to live on land as well, finding an abundance of food in the plant species that had colonized the land. Amphibians dominated terrestrial animal life for 100 million years. Later, dinosaurs and then mammals would become the most abundant terrestrial animals.

Les changements dans l’environnement de la Terre primitive ont conduit à l’évolution des organismes. Comme les organismes procaryotes dans les océans ont commencé à photosynthésiser, ils ont produit de l’oxygène. Finalement, l’oxygène a saturé les océans et est entré dans l’air, ce qui a entraîné une augmentation de la concentration atmosphérique d’oxygène, connue sous le nom de révolution de l’oxygène il y a environ 2,3 milliards d’années. Par conséquent, les organismes qui pouvaient utiliser l’oxygène pour la respiration cellulaire avaient un avantage. Il y a plus de 1,5 ans, des cellules eucaryotes et des organismes multicellulaires ont également commencé à apparaître. Au départ, toutes ces espèces étaient limitées aux océans de la Terre.

Les premiers organismes à vivre sur terre étaient des procaryotes photosynthétiques qui habitaient des environnements humides près des rives de l’océan. Malgré le manque d’eau, les environnements terrestres offraient une abondance de lumière du soleil et de dioxyde de carbone pour la photosynthèse. Il y a environ 500 millions d’années, les ancêtres des plantes d’aujourd’hui étaient capables de coloniser des environnements plus secs, mais ils avaient besoin d’adaptations pour prévenir la déshydratation. Ils ont développé des méthodes de reproduction qui ne dépendaient pas de l’eau et protégeaient leurs embryons contre l’assèchement. Ces premières plantes ont en outre développé un système vasculaire qui comprenait des racines pour acquérir de l’eau et des nutriments et une pousse pour obtenir la lumière du soleil et le dioxyde de carbone.

Les plantes et les champignons semblent avoir colonisé les terres en même temps. Leur coévolution sur la terre est le résultat de la relation mutuellement bénéfique entre de nombreuses plantes et champignons, vu à la fois dans les organismes modernes et certains des premiers fossiles de plantes; Les champignons aident à l’absorption des nutriments et de l’eau tout en bénéficiant des nutriments fournis par la plante.

Les arthropodes ont été les premières espèces animales à coloniser les terres, il y a environ 450 millions d’années. Les premiers tétrapodes ont évolué plus tard pour vivre sur la terre ferme, trouvant une abondance de nourriture dans les espèces végétales qui avaient colonisé la terre. Les amphibiens ont dominé la vie animale terrestre pendant 100 millions d’années. Plus tard, les dinosaures, puis les mammifères deviendraient les animaux terrestres les plus abondants.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter