Waiting
Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

35.3: Structure des graines et développement du sporophyte au stade précoce
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Seed Structure and Early Development of the Sporophyte
 
TRANSCRIPTION

35.3: Structure des graines et développement du sporophyte au stade précoce

Les structures des graines sont composées d'un tégument protecteur entourant l'embryon de la plante, et d'une réserve de nourriture pour l'embryon en développement. L’embryon contient les tissus précurseurs des feuilles, de la tige et des racines. Les endospermes et les cotylédons — les feuilles des graines — agissent comme réserves alimentaires pour l’embryon en croissance.

L’embryon contient un double lot de chromosomes, un lot de chaque parent. La fécondation de l’ovule haploïde par le sperme haploïde donne naissance au zygote, qui évolue en embryon.
L’endosperme est une caractéristique commune à la plupart des plantes à fleurs, et il est créé au cours du processus de double fécondation. Ici, deux spermatozoïdes entrent dans chaque ovule. Un spermatozoïde féconde l’ovule ; l’autre féconde la cellule centrale, produisant l’endosperme. Les conifères et autres gymnospermes ne subissent pas de double fécondation, et n’ont donc pas un véritable endosperme.
La structure des graines diffère entre les monocotylédones et les dicotylédones, deux types de plantes à fleurs.

Les monocotylédones, comme le maïs, ont un seul grand cotylédon appelé le scutellum, qui se connecte directement aux tissus vasculaires embryonnaires. L’endosperme sert de réserve alimentaire. Pendant la germination, le scutellum absorbe les matières alimentaires libérées enzymatiquement et les transporte à l’embryon en développement.

L’embryon monocotylédone est entouré de deux gaines protectrices. La première, le coléoptile, couvre la jeune pousse. La seconde, le coléorhize, enferme la jeune racine. Les deux structures facilitent la pénétration du sol après la germination.

Les graines de dicotylédones peuvent être endospermiques ou non endospermiques. Chez les dicotylédones endospermiques, comme les tomates, les réserves alimentaires sont présentes dans l’endosperme. Pendant la germination, les cotylédons absorbent les matériaux alimentaires libérés enzymatiquement de l’endosperme et les transportent à l’embryon en croissance.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
Simple Hit Counter