Une introduction à la Micropipette

General Laboratory Techniques

Your institution must subscribe to JoVE's Basic Biology collection to access this content.

Fill out the form below to receive a free trial or learn more about access:

Welcome!

Enter your email below to get your free 1 hour trial to JoVE!





By clicking "Submit", you agree to our policies.

 

Summary

La micropipette est un instrument de laboratoire habituel utilisé pour transférer des volumes microscopiques de solutions liquides. Les micropipettes existent dans une certaine plage de tailles pour le déplacement précis de volumes entre 0,5 et 5000 μl et chaque instrument nécessite de un à trois embouts jetables de différentes tailles. Les micropipettes fonctionnent par le déplacement d’air dans le manche de la pipette, autorisant le liquide à être aspiré dans le vide résultant. Leur utilisation inclut le transfert de suspensions de cellules pour une variété de tests basés sur les cellules, le chargement d’échantillons pour différentes techniques analytiques, et la rupture mécanique des tissus dans des suspensions de cellules simples. Les micropipettes sont des outils de laboratoire extrêmement utiles qui sont faciles à utiliser avec un peu d’explication et de pratique.

Dans cette vidéo, JoVE montre à l’utilisateur novice tous les conseils, astuces, tenants et aboutissants de l’utilisation d’une micropipette au labo.

Cite this Video

JoVE Science Education Database. Les techniques générales de laboratoire. Une introduction à la Micropipette. JoVE, Cambridge, MA, (2017).

La micropipette est un instrument important, utilisé pour mesurer précisément des petits volumes de liquide. Cet outil de recherche, qui peut être trouvé dans de nombreux laboratoires de recherches à travers le monde, existe sous plusieurs formes et tailles. Cependant, malgré les variations entre micropipettes, elles fonctionnent toutes de la même manière pour mesurer précisément des microlitres de liquide. Les micropipettes sont utilisées avec des embouts jetables, qui, comme les micropipettes, existent en plusieurs tailles.

Toutes les micropipettes partagent les mêmes composants de base pour l’aspiration et la distribution de liquides. Le piston est situé au sommet de la pipette et est utilisé pour aspirer ou expulser le liquide en fonction de la position à laquelle il est enfoncé ou relâché.

Le cadran d’ajustement du volume est utilisé pour changer le volume de liquide qui sera transféré.

L’affichage du volume est lu du haut vers le bas. En fonction de la micropipette utilisée les nombres renseignent différents ordres de grandeur pour la mesure du volume. Ici vous pouvez voir une mesure pour 370 microlitres.

Les embouts jetables sont placés sur le bas de la micropipette.

Le bouton d’éjection de l’embout et la tige d’éjection de l’embout travaillent ensemble pour éjecter les embouts de la pipette lorsqu’ils ont besoin d’être jetés.

La famille des micropipettes inclut plusieurs membres de tailles variées qui transfèrent une plage précise de volumes.

Ici vous pouvez voir la famille s’alignant en fonction des plages de volume qu’ils peuvent chacun transférer. Par exemple, Papa P-1000 délivre entre 200 et 1000 μl, alors que le bébé de la bande, le P-2 transfère entre 0,2 et 2 μl.

Chaque membre de la famille est reconnaissable par un nombre au sommet du piston, et par une couleur, qui indique clairement qui ils sont et combien de volume ils peuvent confortablement transférer.

Occasionnellement, d’autres parents peuvent apparaitre pour une expérience, comme l’oncle P-5000, la tante P-100 et le cousin P-10. Ensemble, cette famille étendue peut aider dans le déplacement de liquide d’un volume de 0,2 à 5000 μl.

Afin d’assurer un transfert de liquide plus exact et précis, différentes tailles d’embouts de pipettes, sont souvent, mais pas toujours, codées par couleur pour faciliter leur reconnaissance, et sont utilisées pour différentes tailles de pipettes. En ce qui concerne le volume transféré, les embouts à micropipette blancs délivrent typiquement entre 0,5 et 2,5 μl, les embouts jaunes sont généralement pour 1 à 200 μl, et les embouts bleus pour 200 à 1000 μl.

Lors de l’utilisation d’une micropipette, choisissez d’abord l’instrument avec la plage appropriée pour le volume que vous désirez transférer. Un bon choix de pipette peut faire la différence entre une expérience réussie ou ratée.

Pour commencer, ajustez les roulettes au volume désiré. Pour augmenter le volume aspiré, tournez la roulette dans le sens des aiguilles d’une montre, en passant le volume désiré par un tiers de tour, et en diminuant ensuite lentement jusqu’à la valeur finale. Pour diminuer le volume, tourner la roulette dans le sens des aiguilles d’une montre.

Gardez à l’esprit que ces nombres dans la fenêtre de lecture du volume ont différents ordres de grandeurs en fonction de la micropipette. Par exemple, sur la gauche, nous voyons la P-1000, mesurant 370 μl. Il y a un zéro à la place des milliers, un 3 à la place des centaines et un 7 à la place des dizaines. P-200 est sur la droite, montrant 159 μl avec un 1 au niveau des centaines, un 5 dans les dizaines et un 9 dans les unités.

Une fois que le volume est paramétré, choisissez un embout.

Maintenant, tenez la micropipette dans une position verticale, avec la partie étroite du corps dans la paume de votre main et le surplomb au-dessus de votre index.

Pressez légèrement pour enfoncer la ventouse jusqu’à environ la moitié par rapport au premier arrêt, ou lorsque vous commencez à sentir plus de résistance.

Conservez le piston enfoncé, et immergez l’embout de 1 à 3 mm dans l’échantillon. Relâchez doucement le piston jusqu’à sa position de repos, attendez une seconde afin que le liquide monte dans l’embout, et retirez ensuite la pipette de l’échantillon.

Lorsque le piston est revenu à sa position, le liquide est aspiré vers le haut dans le vide créé par l’air déplacé.

Inspectez l’embout pour vérifier que la quantité désirée de liquide a bien été aspirée et que l’embout ne contient pas de bulles d’air.

Lorsque vous transférez l’échantillon, tenez la micropipette à un angle de 10 à 15° contre le bord intérieur du récipient recevant le liquide. Ceci empêchera la formation de bulles à l’embout. Pour expulser le liquide, enfoncé le piston légèrement et doucement jusqu’au premier stop, pour commencer la distribution du liquide, et ensuite, vu que la résistance est plus grande, enfoncez le piston à fond jusqu’au second stop pour « souffler » le dernier soupçon de liquide de l’embout.

Retirez complètement l’embout du récipient, puis relâchez le piston jusqu’à sa position de repos.

Maintenant, utilisez le bouton d’éjection pour jeter précautionneusement l’embout de la pipette dans un réceptacle approprié. Faites attention lors de cette manipulation, car les embouts éjectés peuvent devenir des projectiles et potentiellement blesser vos compagnons de laboratoire.

Pour garder les micropipettes en etat de bon fonctionnement et préserver le mécanisme d’ajustement du volume interne, ne tournez jamais la roulette du volume au-dela ou en-deca de la plage spécifique de la micropipette. Vous pourriez casser l’instrument.

Pour éviter la contamination croisée à travers les échantillons, changez l’embout après chaque transfert de volume.

L’uniformité de l’opérateur est importante lors du travail avec des micropipettes. Une pression douce sur le piston donnera des résultats expérimentaux optimaux. Enfin, souvenez-vous, pour garder vos micropipettes en condition de performance parfaite, entreposez les toujours dans une position verticale lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

Maintenant que nous avons couvert le fonctionnement de base et les principes de l’utilisation des micropipettes, discutons quelques utilisations habituelles en laboratoire pour les transferts de microvolume ainsi que les variations de cet instrument.

Les micropipettes sont fréquemment utilisées pour transférer les suspensions de cellules vers des plaques de culture pour une variété d’expériences.

En conjonction avec des embouts spécialisés, les micropipettes peuvent être utilisées pour charger précautionneusement des échantillons pour des techniques analytiques, comme l’électrophorèse d’ADN sur gel.

Les micropipettes peuvent aussi être utilisées pour casser mécaniquement des tissus, en vue d’obtenir des cellules individuelles.

Il existe des variations de la micropipette, qui fonctionnent sur la base du déplacement d’air, et qui peuvent aussi être trouvées au labo.

Les micropipettes à répétition permettent de pipeter en série des volumes plus petits, après une aspiration initiale d’un plus grand volume de solution. Ces pipettes sont très utiles pour transférer le même volume d’échantillon vers un grand nombre de réceptacles.

Les micropipettes à multicanaux sont habituellement utilisées pour transférer des volumes dans la plage de 20 à 200 μl, et sont utiles pour le chargement de rangées entières dans les plaques à 96 puits.

Vous venez de regarder l’introduction de JoVE aux micropipettes. Dans cette vidéo nous avons vu: ce qu’est une micropipette et comment elle fonctionne, comment aspirer et distribuer un volume d’échantillon de liquide, quelques précautions de sécurité et différentes utilisations des micropipettes. Merci de nous avoir regardé et souvenez-vous de sélectionner la pipette appropriée pour vos expériences.

A subscription to JoVE is required to view this article.
You will only be able to see the first 20 seconds.

RECOMMEND JoVE

Applications