Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

A subscription to JoVE is required to view this content.
You will only be able to see the first 20 seconds.

Culture d’explant de tissu neural
 

Culture d’explant de tissu neural

Article

Transcript

Please note that all translations are automatically generated.

Click here for the English version.

La culture d’explant est utilisée comme technique pour étudier le développement de populations cellulaires spécifiques et les structures neurales. Dans les expériences sur le neurodéveloppement, les explants sont des tissus neuraux extraits d’un embryon et cultivés in vitro. Ces cultures donnent au chercheur la possibilité de manipuler et de visualiser les tissus en développement par des moyens qui seraient impossible in vivo. Cette vidéo introduira quelques principes sur lesquels s’appuie le travail avec des tissus explantés, les procédures pas à pas de deux techniques de culture d’explants ainsi que des utilisations de ces techniques.

Avant d’aborder les méthodes, revoyons certains principes de base. Les explants peuvent être issus de différents organismes modèles et d’une variété de types de tissus. En général, les cultures sont créées en retirant délicatement du tissu neural d’un embryon, en disséquant la région d’intérêt, et en la plaçant dans un environnement artificiel. Les tissus peuvent aussi être sectionnés en coupes fines et cultivés en « culture en coupe ». Du fait que l’environnement de culture est supposé imiter les conditions in vivo de l’organe entier, cette technique de culture est souvent appelée « organotypique ».

Avant de commencer, assurez-vous de stériliser vos instruments avec de l’éthanol à 70%. Puis, euthanasiez une souris enceinte en utilisant le protocole préféré de votre labo. Ensuite, excisez chirurgicalement l’utérus et placez le dans un tampon refroidit dans la glace. Transférez la section sur un microscope de dissection et retirez les embryons de leur sac vitellin. Ensuite, isolez le cerveau, disséquez avec précaution votre région d’intérêt, et transférez la dans une boite contenant du milieu de culture. Les explants peuvent être maintenus dans un incubateur à 37°C avec 5% de CO2 pendant quelques semaines en remplaçant 50% du milieu tous les 2-3 jours.

Les cultures en coupes de tissus du cerveau nécessitent quelques étapes supplémentaires. Avant la coupe, le tissu est enrobé dans de l'agarose, ce qui permet son soutien pour qu’il reste intact pendant la coupe. Pour ce faire, une solution à 1,5% d'agarose à point de fusion bas est chauffée jusqu'à dissolution de l'agarose. L'agarose est ensuite transféré dans des moules d’inclusion et laissé un peu refroidir pour éviter d'endommager le tissu. Le tissu peut ensuite être soigneusement immergé et l'agarose va durcir. Les blocs obtenus sont coupés, collés à un porte-échantillon, et sectionnés grâce à un vibratome, un instrument avec une lame vibrante pour couper de fines sections de tissus vivants. Les coupes obtenues sont soigneusement transférées sur une plaque contenant le milieu de culture et sont cultivées comme indiqué précédemment.

Il y a de nombreux avantages à utiliser la culture d'explants plutôt que les méthodes in vivo et d’autres in vitro. Premièrement, les cellules des tissus explantés sont plus accessibles pour les outils expérimentaux. Deuxièmement, le fait que les explants conservent l'architecture cellulaire complexe du tissu neural en développement signifie que les interactions cellule-cellule peuvent être étudiées. Troisièmement, étant donné que les chercheurs peuvent contrôler la composition chimique du milieu de culture, ils peuvent tester l'effet de composés spécifiques sur le développement du tissu.

Néanmoins, puisque le tissu est séparé de son milieu naturel, une attention particulière doit être portée pour le maintenir heureux et en bon état sous in vitro. Par exemple, la présence de matrice extracellulaire, ou MEC, a un impact significatif sur le comportement cellulaire, donc des protéines purifiées de MEC sont souvent utilisées dans les boîtes de culture. Un autre critère important est la solution dans laquelle les explants sont cultivés. Le milieu de culture cellulaire traditionnel est souvent utilisé, mais certaines expériences requièrent des solutions qui ressemblent de près au fluide circulant dans le système nerveux central: le liquide céphalo-rachidien, qui est un réactif critique dans les expériences comme celles que vous êtes sur le point de voir.

Maintenant que nous avons vu les méthodes de culture d'explants, voyons comment ces techniques sont utilisées.

Les tests de migration cellulaire utilisent les explants pour examiner les signaux répulsifs et attractifs impliqués dans la migration des cellules neurales. Dans cette expérience, des billes préalablement imprégnées de facteurs de croissance sont implantées dans des explants de cerveau postérieur pour étudier la migration des cellules neurales. Après 3 à 4 jours d'exposition, les neurones sont visualisés grâce à un microscope confocal. Les résultats montrent que les neurones moteurs migrent vers les billes imprégnées de facteur de croissance de l’endothélium vasculaire, mais pas vers les billes de contrôle.

Les expériences de co-culture sont souvent utilisées pour étudier les interactions cellule-cellule au cours du développement. Dans cet exemple, des segments de moelle épinière ont été cultivés sur une couche de cellules musculaires pour étudier la façon dont les connexions sont faites entre les neurones moteurs spinaux et les muscles squelettiques. Après 2 jours d’incubation, les projections des neurones, aussi appelées neurites, sortent de l'explant. Dans les 5 jours, une innervation fonctionnelle est mise en évidence par la contraction de la couche de cellules de muscle.

Au cours du développement du système nerveux, les neurones doivent allonger leurs axones pour établir une connexion entre le tissu cible et le système nerveux central. Une manière d'étudier ce processus complexe est par essais de guidage axonal. Les chercheurs utilisent des tissus explantés pour examiner les facteurs dans les neurones et dans le milieu environnant qui aident à guider l'axone à l'emplacement approprié.

Vous venez de regarder le guide de JoVE sur la culture d’explants de tissu neural. Cette vidéo a parcouru les avantages des cultures d'explants, les stratégies de culture, les protocoles pas à pas de deux procédures d'explants souvent utilisées et comment ces techniques sont utilisées en laboratoire aujourd'hui. Merci de nous avoir regardés!

Read Article

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter