Laser-Induced modèle chronique hypertension oculaire sur des rats SD

Biology

Your institution must subscribe to JoVE's Biology section to access this content.

Fill out the form below to receive a free trial or learn more about access:

 

Summary

Le glaucome est une des principales causes de cécité dans le monde. Une pression intraoculaire élevée est un facteur de risque majeur. La photocoagulation au laser hypertension oculaire induite est l'un des modèles animaux bien établie. Cette vidéo montre comment provoquer une hypertension oculaire par Argon photocoagulation au laser chez le rat.

Cite this Article

Copy Citation | Download Citations

Chiu, K., Chang, R., So, K. Laser-Induced Chronic Ocular Hypertension Model on SD Rats. J. Vis. Exp. (10), e549, doi:10.3791/549 (2007).

Please note that all translations are automatically generated.

Click here for the english version. For other languages click here.

Abstract

Le glaucome est une des principales causes de cécité dans le monde. Une pression intraoculaire élevée est un facteur de risque majeur. La photocoagulation au laser hypertension oculaire induite est l'un des modèles animaux bien établie. Cette vidéo montre comment provoquer une hypertension oculaire par Argon photocoagulation au laser chez le rat.

Protocol

Vérifier et préparer les équipements

  1. Anesthésier le rat par injection intra-péritonéale de la kétamine (80mg/kg) et de xylazine (8mg/kg) (rapport de volume à 02h01).
  2. Appliquez une goutte d'Alcaine 0,5% pour les yeux rat comme anesthésique topique avant photocoagulation au laser.
  3. Position du rat et d'exposer les veines cible avec une pince courbe. Utilisez le pas pour commencer à la photocoagulation au laser. Appliquer match 60 spots laser autour de la veine limbiques (sauf la région nasale) et spots laser 15-20 chaque veine de drainage épisclérale humeur aqueuse.

La photocoagulation au laser

  1. Anesthésier le rat par injection intra-péritonéale de la kétamine (80mg/kg) et de xylazine (8mg/kg) (rapport de volume à 02h01).
  2. Appliquez une goutte d'Alcaine 0,5% pour les yeux rat comme anesthésique topique avant photocoagulation au laser.
  3. Position du rat et d'exposer les veines cible avec une pince courbe. Utilisez le pas pour commencer à la photocoagulation au laser. Appliquer match 60 spots laser autour de la veine limbiques (sauf la région nasale) et spots laser 15-20 chaque veine de drainage épisclérale humeur aqueuse.
  4. Après chaque traitement au laser, appliquer une pommade ophtalmique Tobrex sur l'oeil de rat pour prévenir l'infection.
  5. Eteignez le système laser en tournant la clé anti-horaire à point "0".
  6. Eteindre la lampe à fente en tournant l'interrupteur au point "0".

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Discussion

Après deux traitements au laser avec 7 jours d'intervalle, on peut élever la pression intraoculaire des yeux au laser photocoagulated de 50% par comparaison avec l'œil de contrôle. La PIO élevée peut soutenir pendant au moins 3 mois après premier traitement au laser. Ce modèle de rat d'une pression intraoculaire élevée offrent des occasions précieuses pour étudier les mécanismes de la pression induite par la perte des cellules ganglionnaires de la rétine et endommager le nerf optique qui imitent le changement pathologique chez l'homme glaucome.

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Materials

Name Type Company Catalog Number Comments
ULTIMA® 2000SE Argon Laser Tool Coherent Inc.
Protective goggles Other Coherent Inc.

DOWNLOAD MATERIALS LIST

References

  1. Chan, H. -C., Chang, R. C. C., Koon-Ching Ip, A., Chiu, K., Yuen, W. -H., Zee, S. -Y., So, K. -F. Neuroprotective effects of Lycium barbarum Lynn on protecting retinal ganglion cells in an ocular hypertension model of glaucoma. Experimental Neurology. 203, 269-273 (2007).
  2. Ji, J. -Z., Elyaman, W., Yip, H. K., Lee, V. W. H., Yick, L. -W., Hugon, J., So, K. -F. CNTF promotes survival of retinal ganglion cells after induction of ocular hypertension in rats: the possible involvement of STAT3 pathway. European Journal of Neuroscience. 19, 265-272 (2004).
  3. Li, R. S., Chen, B. -Y., Tay, D. K., Chan, H. H. L., Pu, M. -L., So, K. -F. Melanopsin-Expressing Retinal Ganglion Cells Are More Injury-Resistant in a Chronic Ocular Hypertension Model. Investigative Ophthalmology & Visual Science. 47, 2951-2958 (2006).
  4. Schori, H., Kipnis, J., Yoles, E., WoldeMussie, E., Ruiz, G., Wheeler, L. A., Schwartz, M. Vaccination for protection of retinal ganglion cells against death from glutamate cytotoxicity and ocular hypertension: Implications for glaucoma. PNAS. 98, 3398-3403 (2001).
  5. WoldeMussie, E., Ruiz, G., Wijono, M., Wheeler, L. A. Neuro-protection of retinal ganglion cells by brimonidine in rats with laser-induced chronic ocular hypertension. Investigative Ophthalmology & Visual Science. 42, 2849-2855 (2001).

Comments

1 Comment

  1. Dear Chiu, What about the size of the laser spot? and for the second laser,how to identify the veins? as  the veins  would be  more difficult to identify  after the first laser . Thanks a lot! Best egards, Huang Chukai

    Reply
    Posted by: Anonymous
    January 13, 2009 - 9:40 AM

Post a Question / Comment / Request

You must be signed in to post a comment. Please or create an account.

Usage Statistics