Waiting
Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

10.8: Co-activateurs et co-répresseurs
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Molecular Biology

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Co-activators and Co-repressors
 

10.8: Co-activateurs et co-répresseurs

La transcription génique est régulée par l'action synergique de plusieurs protéines qui forment un complexe au niveau d'un site de régulation génique. Ceci est observé chez les eucaryotes, où la régulation de l'expression génique est un processus complexe. Les protéines régulatrices chez les eucaryotes peuvent être largement classées en deux types : les régulateurs qui se lient directement à des séquences d'ADN spécifiques et les corégulateurs qui s'associent aux protéines régulatrices mais ne peuvent pas se lier directement à l'ADN. Ces corégulateurs sont ensuite divisés en co-activateurs ou co-répresseurs en fonction de leur fonction.

Un co-régulateur individuel peut fonctionner soit comme un co-activateur, soit comme un co-répresseur, selon son rôle dans son complexe associé. Par exemple, le co-répresseur transcriptionnel G9a participe à l'activation de l'expression génique pour un récepteur d'hormone stéroïde avec d'autres co-activateurs, tels que GRIP1 et CARM1. Des domaines distincts de la protéine remplissent ces fonctions variées. En plus du rôle dans le complexe, ces régulateurs ont des activités enzymatiques qui peuvent aider à réguler l'expression des gènes par le remodelage de la structure de la chromatine.

Les histones acétyltransférases et les histones déméthylases fonctionnent comme des co-activateurs ; cependant, ils doivent d'abord être localisés sur le site de régulation par un activateur de transcription pour pouvoir remplir ces fonctions. Les histone acétyltransférases peuvent acétyler les résidus de lysine sur les queues d'histone. L'acétylation déroule la chromatine et favorise l'expression des gènes. D'autre part, les histones désacétylases et les histones méthyltransférases fonctionnent comme des co-répresseurs. Ces deux modifications conduisent au resserrement de la structure de la chromatine et conduisent ainsi à la prévention de l'expression des gènes.  


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
Simple Hit Counter