Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove
Click here for the English version

Medicine

Des tests quantitatifs Autonomic

doi: 10.3791/2502 Published: July 19, 2011

Summary

Normalisés, des tests complets et totalement quantitative de fonctions autonomes est décrite. Les tests consistent en l'évaluation autonome de chacun des trois grands domaines autonomes, y compris cardiovagal, adrénergiques et sudomoteur. La gravité et la distribution de dysautonomie est quantifié en utilisant les scores de sévérité composite autonome.

Abstract

Troubles associés à une dysfonction du système nerveux autonome sont assez fréquents mais souvent méconnus. Des tests quantitatifs autonomique peuvent être précieux outil pour l'évaluation de ces troubles, à la fois à la clinique et la recherche. Il ya nombre de tests autonomes, cependant, seuls quelques ont été validés cliniquement ou sont quantitatifs. Ici, le protocole entièrement quantitatif et validé cliniquement pour tester des fonctions autonomes est présenté. Comme un strict minimum les laboratoires cliniques autonomes devraient avoir une table basculante, moniteur ECG, continue de surveiller la pression artérielle non invasive, moniteur respiratoire et une moyenne pour l'évaluation du domaine sudomoteur. Le logiciel d'enregistrement et d'évaluation des tests autonomes est essentiel pour l'évaluation correcte des données. Le protocole présenté évalue trois grands domaines autonomes: cardiovagal, adrénergiques et sudomoteur. Les tests comprennent une respiration profonde, la manœuvre de Valsalva, d'inclinaison et quantitative de test axone sudomoteur (QSART). La gravité et la distribution de dysautonomie est quantifié en utilisant les scores de sévérité composite autonome (CASS). Protocole détaillé est fourni en soulignant les aspects essentiels de tests mettant l'accent sur l'acquisition de données adéquate, l'obtention des paramètres pertinents et une évaluation impartiale des signaux nerveux autonome. Les données normatives et de l'algorithme du SCDCA pour l'interprétation des résultats sont aussi fournis.

Protocol

1. Equipement, acquisition de données et de traitement des signaux nerveux autonome

Comme minimum, les laboratoires cliniques autonomes doit avoir une table basculante motorisée, l'ECG, non invasive battement par battement de surveiller la pression artérielle, moniteur respiratoire et une moyenne pour évaluer les fonctions sudomoteur. L'équipement recommandé est cotée au Tableau 9. L'acquisition des données et l'analyse de logiciel est un critique pour être capable d'exécuter le laboratoire de façon efficace. Malheureusement, le logiciel commercial approprié a certaines restrictions et la plupart des laboratoires autonomes ont écrit leur propre acquisition ou d'analyser le logiciel dans la maison. Robuste détection d'ondes R et de détection de pression systolique correspond / diastolique de la pression sanguine, éventuellement dans la circulation sanguine, est d'une importance primordiale. À l'Université du Massachusetts, nous utilisons un système d'enregistrement basé ADInstrument (figures 1-4, le tableau 9) qui est facile à programmer et offre de nombreuses fonctions mathématiques en temps réel.

L'utilisation du protocole dans le document est fondé sur une méthodologie développée par le Dr. P. primaires Low et son équipe (1). Ce document suppose que le lecteur sait comment placer correctement les électrodes ECG, la configuration du moniteur de pression artérielle en continu et la façon d'enregistrer les données. Détails sur le placement d'électrode / capteur et normes recommandées pour l'acquisition de données sont à la référence 4.

2. La respiration profonde

La respiration profonde tests cardiaques fonctions parasympathique. Parce que les réponses au coeur de respiration profonde sont médiés par le nerf vagal, le test est aussi appelé test cardiovagal. La respiration profonde évalue les changements dans la fréquence cardiaque instantanée qui est provoqué par "profonde" respiration à 6 cycles / min. Le test est effectué en position couchée. Le test commence par une période de repos qui donne le temps aux patients de se détendre. En général, nous enregistrer une base minute avant de procéder au test de respiration profonde.

  1. Obtenir la ligne de base pendant une minute, d'instruire l'objet pour se détendre.
  2. Demandez l'objet d'inhaler pendant 5 secondes et expirez pendant 5 secondes. Ce cycle de 10 secondes respiratoires devrait être répété 6 fois. Le patient doit respirer en permanence et régulièrement. Mouvement de respirateur devrait ressembler à une vague. Inhalations soudain / ou la détention exhalaisons du souffle doit être évitée. Il faut prendre soin de ne pas hyperventiler. Préférentiellement, la respiration doit être fait par les narines avec la bouche fermée et le CO 2 en fin d'expiration doit être surveillée pour exclure une hyperventilation
  3. Calculer la arythmie sinusale respiratoire (RSA). RSA amplitude est définie comme la différence entre la fin de l'expiration et la fin de l'inspiration de la fréquence cardiaque. Typiquement, six cycles respiratoires sont identifiés (Figure. 5) et les amplitudes respectives RSA sont en moyenne.

Des valeurs normatives

Les données normatives sont au tableau 1.

Interprétation des résultats

Test de respiration profonde mesures cardiovagal fonctions. Les deux respiration profonde et la manœuvre de Valsalva sont nécessaires pour le classement des fonctions cardiovagal. Manœuvre de Valsalva et le classement de dépréciation est décrite ci-dessous cardiovagal.

3. Valsalva manoeuvre

Manœuvre de Valsalva évalue: 1) les fonctions sympathiques adrénergiques à partir des réponses de pression artérielle, et 2) cardiovagal (parasympathique) fonctions utilisant les réponses de fréquence cardiaque. Manœuvre de Valsalva consiste à expiration forcée contre la résistance à la pression expiratoire lors de la déformation à 40 mm Hg pendant 15 secondes.

Ensemble embout buccal

La manière facile de mesurer la pression expiratoire est de connecter le manomètre à la seringue en plastique 5-10 ml et de souffler dans la seringue ou tout autre embout similaire. Il devrait y avoir une petite fuite d'air dans le tube pour empêcher la fermeture de la glotte.

Technique

Manœuvre de Valsalva est généralement effectuée en position couchée. Si la manœuvre de Valsalva montre une réponse carrés boîte et sans insuffisance cardiaque est suspectée, la table peut être tourné de 30 degrés qui peuvent changer le maneuever Valsalva à plus communs quatre modèle de phase.

  1. Laissez la pratique l'objet d'au moins un manœuvre de Valsalva pour peu de temps (en secondes) jusqu'à ce que le sujet est à l'aise avec la procédure.
  2. Attendez environ 1 minute pour permettre au sujet d'être détendu.
  3. Demandez le sujet: «Prenez profonde respiration et souffler dans la seringue. Maintenez la pression 40 mm Hg pendant 15 secondes ". Le sujet devrait voir la pression expiratoire comme il peut ajuster la souche. Donner la rétroaction soumise combien de secondes à gauche. Si la pression n'est pas optimale, d'instruire l'objet de corriger la pression ou de répéter la manoeuvre de Valsalva.
  4. Attendre 3 minutes.
  5. Répétez la manoeuvre de Valsalva à deux reprises, au total 3 tim es
  6. Sélectionnez la manœuvre la plus représentative pour l'évaluation.
  7. Obtenir les paramètres suivants à partir manœuvre de Valsalva (Figure 9 et Figure 11):
    1. Ratio de Valsalva.
    2. Baisse maximale de la pression artérielle moyenne pendant la phase 2.
    3. Le pic de la pression artérielle moyenne à la fin de la phase tardive 2 (récupération).
    4. Dépassement, la phase 4.
    5. Maximal chute de pression d'impulsion pendant la phase 2
    6. Temps de récupération de pression

Des valeurs normatives:

Des valeurs normatives sont au Tableau 2 et 3.

Interprétation des résultats

Manœuvre de Valsalva évalue la fois des fonctions adrénergiques et cardiovagal. Classement de la déficience adrénergiques nécessite à la fois une manœuvre de Valsalva et le test d'inclinaison. Classement de la déficience cardiovagal exige à la fois la respiration profonde et le ratio de Valsalva.

4. Test d'inclinaison

Le test stimule le système nerveux autonome avec le stress orthostatique par mouvement passif d'une position couchée à une inclinaison verticale dans un environnement de laboratoire contrôlé.

Technique

  1. Assurer le placement correct du capteur de pression artérielle. La pression artérielle idéale est bien défini dicrote cran et il n'ya pas de dérive de la ligne de base.
  2. Obtenez la pression artérielle de base de l'artère brachiale.
  3. Acquérir les base 5-10 minutes
  4. Tilt patient jusqu'à. L'inclinaison doit être effectué à 70 degrés. Le passage de la position couchée à la position d'inclinaison doit lisse et la durée de la seconde 5-10.
  5. Obtenir la pression sanguine à partir d'un artère brachiale chaque minute.
  6. Observez l'objet de la présence de tout malaise, douleur thoracique, un essoufflement, des étourdissements, des vertiges, une syncope. Soyez prêt à mettre fin à l'inclinaison de tout événement grave se produit lors de l'inclinaison fondée sur le jugement clinique.
  7. Durée typique de l'inclinaison devrait être de 10 minutes. L'inclinaison peut être poursuivie si aucune anomalie évidente sont détectés, mais une histoire clinique est fortement évocatrice d'une dysautonomie ou instabilité de la pression artérielle.
  8. Inclinez le dos du patient.

Des valeurs normatives:

Les réactions normales de la fréquence cardiaque pendant l'inclinaison est incrémenter le rythme cardiaque dans les 10 - 30 battements par minute. Dans le même temps la fréquence cardiaque maximale devrait être inférieure à 120 battements par minute. Réactions normales de la pression artérielle au cours de l'inclinaison est de déposer de la pression artérielle systolique inférieure à 30 mm Hg ou diminution de la pression artérielle moyenne inférieure à 20 mmHg.

Interprétation des résultats

Essais Tilt évalue principalement les fonctions adrénergiques. Classement de la déficience adrénergique exige des résultats à la fois de la manœuvre de Valsalva et le test d'inclinaison et est décrite dans la section 6.

5. Test sudomoteur (QSART)

Quantitative sudomoteur réflexe d'axone essai (QSART) évalue la postganglionnaires sympathiques fonctions cholinergiques. La plupart des appareils couramment utilisé est le Q-Sweat faits par WR médical électronique. Il existe 2 types de réponses: spontanée et évoquée. Capsules généralement plus volumineux (zone d'échantillonnage 5,06 cm 2, volume 3,614 cm 3) sont utilisés pour des réponses spontanées et petites capsules (zone d'échantillonnage 0,7871 cm 2, volume 0,1229 cm 3) pour les réponses évoquées. Dans la suite, tous les applique pour la petite capsule. Pour la stimulation, les paramètres typiques sont: le courant de 2 mA, 5 minutes,

  1. Assemblez les capsules selon la recommandation du fabricant (figure 20).
  2. Nettoyer les sites d'enregistrement vigoureusement avec l'alcool. Enregistrement des sites sont les suivants: 1) l'avant-bras médial (75% la distance de la epicondile cubital à l'os pisiforme), 2) la jambe proximale (5 cm en aval de la tête du péroné latéralement), 3) la jambe distale (5 cm en amont de la malléole interne médial); 4) pieds proximale du muscle court extenseur des orteils.
  3. Placer les capsules étanche à l'eau (figure 21).
  4. Remplir les capsules avec de l'acétylcholine à 10% dilué dans de l'eau stérile (sérum physiologique pas normal!).
  5. Démarrez l'enregistrement de sueur et de vérifier sur la machine Q-Sweat qu'aucune fuite n'est présente. Dans le cas de la fuite, fixer le placement capsule.
  6. Placez le sol pour la stimulation d'environ 5 cm à côté de la capsule.
  7. Attendez jusqu'à ce que la sueur de base est plane, en dessous de 100 nanolitres / minute et tous les canaux de sortie donnent similaires sueur de base (différence <15%, figure 22-23).
  8. Démarrer une stimulation au courant de 2 mA pendant 5 minutes, allumez le marqueur (figure 24).
  9. Enregistrer un autre 5 minutes de la sueur (au total 10 minutes), tournez sur le marqueur.
  10. Obtenir les latences et les volumes de chaque site (Figure. 25)
p "> normative des valeurs

Des valeurs normatives sont au tableau 4.

Interprétation des résultats

Classement de la déficience sudomoteur est inférieure

6. Classement de la déficience autonome en utilisant l'indice de gravité composite autonome (SCDCA)

Score CASS fournit une quantification impartiale et complète des fonctions autonomes de cardiovagal, adrénergiques et le domaine sudomoteur. Score total a une signification clinique directe car elle classe les dysautonomie généralisée comme légère, modérée et sévère. J'ai enlevé quelques ambiguïtés dans la définition initiale de la CASS (3).

Le CASS a les sous-scores suivants: 1) cardiovagal (tableau 5), 2) adrénergiques (tableau 6), et 3) sudomoteur (tableau 7)..

Pour le calcul du score cardiovagal fois la respiration profonde et le ratio de Valsalva sont nécessaires. Score adrénergiques nécessite à la fois une manœuvre de Valsalva et les résultats du test d'inclinaison. Score sudomoteur peut être calculé à partir des résultats QSART ou à partir du test de la sueur thermorégulateur (TST, n'est pas décrite dans ce document).

Depuis les essais autonomes évalue mondiale fonctions autonomes, les résultats sont interprétés en terme de dysautonomie généralisée (GAF). Les résultats sont appelés normale (CASS score total = 0) ou anormale. Les gammes des anomalies de doux GAF (score total CASS 1-3), à modéré (score total CASS 4-6) ou sévère (score total CASS 7-10).

Doux GAF avec un score de 1 est habituellement une signification clinique clair ou limitée. Le score supérieur à 1 est habituellement cliniquement significatives et indiquent généralement la présence d'une neuropathie autonome.

7. Les résultats représentatifs:

Exemples d'acquisitions de données sont à la figure 1-4. Tous les signaux enregistrés doivent être clairement visibles à une distance permettant à un technicien de corriger toute les problèmes d'enregistrements immédiatement. Les deux données brutes et correspondant systolique / diastolique / valeurs moyennes doivent être disponibles en temps réel (Figure 1). Le système d'acquisition de données doit fournir une grande quantité de souplesse dans le réglage de l'écran, par exemple, il devrait être facile de changer l'échelle de temps (Figure 2) ou de choisir entre les tracés des données brutes ou des valeurs numériques (figure 3).

Exemples de test de respiration normale et anormale de profondeur sont à la figure 6-8. Pour plus de clarté, la longueur de la ligne en gras dans le milieu de l'axe des y correspond à 10 bpm. Normal de test de respiration profonde est à la figure 6. Notez que les données normatives pour le test de respiration profonde sont l'âge, mais pas le sexe à charge (tableau 1). La figure 7 montre une anomalie modérée des fonctions cardiovagal tandis que la figure 8 montre le rythme cardiaque essentiellement fixes qui est conforme à l'échec cardiovagal sévère.

La figure 9 montre typique de quatre phases dans la manœuvre de Valsalva. Notez que le temps de récupération de pression est calculée à partir de la pression artérielle systolique. Une variante d'onde carrée de la manœuvre de Valsalva est à la figure 10. Calcul du ratio de Valsalva est montré à la figure 11. La figure 12 montre la pression artérielle normale. Doux (figure 13), modérée (figure 14) et sévère (figure 15) des résultats de dépréciation adrénergiques dans une évolution distincte pression sanguine provoquée par VM.

La figure 16 montre des réactions normales de la fréquence cardiaque et la pression artérielle durant 10 minutes des test d'inclinaison. Doux hypotension orthostatique associée à une déficience adrénergique doux est vu à la figure 17. Remarque fluctuations aussi important dans la pression sanguine et la vitesse du flux sanguin dans l'artère cérébrale moyenne qui peut être associée à une déficience adrénergique. Déficience sévère peut adrénergiques entraîne une chute progressive de la pression artérielle comme on le voit dans la figure 18. Exemple d'une syncope mixte qui a des caractéristiques des deux vasodepressors et réponses vasovagale est à la figure 19.

Réponses QSART normale sont à la figure 26. Anomalies allant de légère à sévère dépréciation sudomoteur sont les figures 28-31.

Tranche d'âge (années) Minimum pour la normale RSA (battements / min)
10-29 ≥ 14
30-39 ≥ 12
40-49 ≥ 10
50-59 ≥ 9
60-69 ≥ 7

Valeur normative Tableau 1.s pour le test de respiration profonde.

Variable La valeur normale
Baisse maximale de la MACM durant les premières phases 2 ≥ 20 mmHg
MBP à la phase tardive 2 (récupération) ≥ base (mm Hg)
MBP à la phase 4 (dépassement) > De base (mm Hg)
Maximal chute de pression d'impulsion ≥ 50% de base
Le temps de récupération de pression systolique <4 secondes

Tableau des valeurs normatives 2. Pour la manœuvre de Valsalva de la pression sanguine.

Tranche d'âge (années) Minimum pour la normale VR
Femmes Hommes
10-29 1,46 1,59
30-39 1.5 1,52
40-49 1,51 1,44
50-59 1,47 1,36
60-69 1,39 1,29

Tableau des valeurs normatives 3. Pour le ratio de Valsalva.

Homme Tranche d'âge (années)
Lieu 10 à 29 30-49 ≥ 50
Avant-bras 0.38 au 2.53 0.38 au 2.53 0.38 au 2.53
La jambe proximale De 0.80 à 2.86 0,58 à 2,64 0.36 à 2,42
Jambe distale 0,72 à 2,79 0,52 à 2,41 0,31 à 2,02
Pied De 0.39 à 2.02 De 0,35 à 1,83 0.31 au 1.64

Femme Tranche d'âge (années)
Lieu 10 à 29 30-49 ≥ 50
Avant-bras 0.10 à 1.39 0.10 à 1.39 0.10 à 1.39
La jambe proximale 0,23 à 1,99 0,23 à 1,99 0,23 à 1,99
Jambe distale 0.32 à 1.51 De 0.21 à 1.21 0.10 à 0,90
Pied 0.10 au 1.38 De 0,08 à 1,28 0,05 à 1,19

Tableau des valeurs normatives 4. Q-Sweat machine. Toutes les valeurs sont en microlitres.

Résultats Degré d'anomalie Score cardiovagal
Valeur Définition
Normale 0
Anormale Doux 1 Profonde ratio de respirer ou de Valsalva réduite mais ≥ 50% * de la valeur normale minimale
Modérée 2 La respiration profonde ou le rapport de Valsalva réduite à <50% de la valeur normale minimale
Sévère 3 Tant la respiration profonde et le ratio de Valsalva réduite à <50% de la valeur normale minimale

* Définition originale était> 50%, cela se traduira par erreur si la valeur est exactement égale à 50%.

Tableau 5. Calcul du score cardiovagal.

Résultats Degré d'anomalie Score adrénergiques
Valeur Définition
Normale 0
Anormale Doux 1 Manœuvre de Valsalva:
Au début de réduction de chute de la phase 2 <40> 20 mmHg *
Ou
2 phase tardive ne retourne pas à l'état initial
Ou
Réduction de la pression d'impulsion ≤ 50% de base
Ou
Systolique seconde pression de temps de récupération 4-5
Modérée 2 Manœuvre de Valsalva:
Au début de la phase 2 de réduction de> 40> 20 mmHg
Et
Phase de fin Absent 2
Ou
Absent de phase 4
Ou
Le temps de récupération de pression systolique 6-9 secondes
3 Tilt:
OH (SBP = réduction de 30 mm Hg; MBP = 20 mm Hg) (****)
ou
Manœuvre de Valsalva:
Au début de la phase 2 = réduction (**) 40 mmHg
Plus
La phase 2 Absent
Plus
Absent de phase 4
Ou
Phases Absent 2 et 4 et le temps de récupération de pression systolique = 10 secondes (***)
4 Tilt + manœuvre de Valsalva:
# 3 + OH (SBP = réduction de 30 mm Hg; MBP = 20 mm Hg)

* Il existe des critères légèrement différents de l'échec adrénergiques tel que défini dans 3 par rapport à un texte plus récent 5. J'ai adopté * à partir du 3 étude validée initiale. ** Changed de> à ≥ pour enlever ambiquity. *** La définition de la partition adrénergiques 3 diffère en 3 et 5, donc j'ai adopté la définition de 3 qui a été élargi en ajoutant le temps de récupération pression systolique de 5. **** Dans la définition originale, l'OH avec Valsalva manoeuvre normale serait donnée score de 0. Bien que rare (normal manœuvre de Valsalva + OH), cette combinaison peut être vu dans une variante partielle carrés de VM. Depuis OH signifie dépréciation adrénergiques sévère, l'OH isolé est attribuée à la cote 3.

Tableau 6. Calcul du score adrénergiques

Résultats Degré d'anomalie Score sudomoteur
Valeur Définition
Normale 0
Anormale Doux 1 Site unique anormale et ≥ 50% de la limite inférieure ou Longueur * pattern dépendante ou d'une activité de sueur persistants
Modérée 2 Site unique <50% de limite inférieure ou deux sites ou plus réduite et ≥ 50% de la limite inférieure
Sévère 3 Deux ou plusieurs sites <50% de la limite inférieure

Au moins trois sites devraient être étudiés. Pattern * Longueur dépendante QSART est définie comme la réduction du volume de la sueur distale plus de 1 / 3 de la valeur proximale. Le texte en gras a été ajouté pour améliorer la clarté.

Tableau 7. Calcul du score sudomoteur.

L'évaluation cardiovagal
Test Résultats Minimum des valeurs normales *
La respiration profonde [BPM] 5 7
Ratio de Valsalva 1,35 1,51
* Données normatives sont ajustés pour un sexe et l'âge d'un patient

L'évaluation adrénergiques
Test: la pression artérielle à la manoeuvre de Valsalva
Pression [mmHg] Base Phase 2 Temps de récupération de pression Phase 4
Début Fin
Systolique 144,6 104,2 108 3.3 149
Moyenne 106 81,5 85,7 n / a 111,1
Diastolique 86,7 70,2 74,5 n / a 92,2
Test: test d'inclinaison
Position HR [BPM] SBP [mmHg] DBP [mmHg]
Couché 68 194 93
Tilt [min] 1 69 170 89
2 70 165 89
3 70 161 87
4 71 159 88
5 69 152 86
6 72 155 85
7 70 148 86
8 71 142 82
9 71 136 82
10 71 138 82
L'évaluation hypotension orthostatique
Pression [mmHg] Baisse de la pression maxi par rapport au départ Durée de la chute de [min]
Systolique 58 8
Moyenne 26,7 n / a
Diastolique 11 n / a

Évaluation sudomoteur
Test: Quantitative sudomoteur réflexe d'axone essai (QSART)
Lieu Site (L / R) Latence [min] Volume * Minimum de volume normal
Avant-bras L 2.3 2,487 0.3
La jambe proximale L 2,07 0,123 0,23
Jambe distale L 3,45 0,631 0,23
Pied L 2,54 0,644 0,27
* Données normatives sont ajustés pour un sexe et l'âge d'un patient

Composite Severity Score Autonomic
Cardiovagal 1 Adrénergiques 4 Sudomoteur 1 Total des 6

Tableau 8. Un exemple des résultats de l'essai autonome et correspondant scores CASS.

Figure 1
Figure 1 Recommandé configuration du système d'acquisition. L'écran est divisé en données brutes et calculées. Taux de HR = coeur, PAS / PAD / MBP = pression artérielle systolique / diastolique / moyenne, PP = pression pulsée, SBF / DBF / MBF = systolique / diastolique / vélocité moyenne du flux sanguin.

Figure 2
Figure 2 L'écran est divisé en 2 écrans avec une échelle de temps (tendance) et l'échelle de temps courte (détails) des mêmes signaux. Ce paramètre est particulièrement utile pour des études d'inclinaison prolongée où les deux tendances et des valeurs immédiates sont importants.

Figure 3
Figure 3 Configuration flexible du logiciel d'acquisition de données. Par exemple, il devrait être facile d'ajouter des valeurs numériques visibles (comme il est vu dans trois fenêtres) ou ajouter / supprimer un canal.

Figure 4
Figure 4 Exemple d'enregistrement de la manœuvre de Valsalva.

Figure 5
Figure 5 Calcul de l'amplitude de RSA. L'amplitude moyenne RSA est égal à 21,9 qui a été obtenu comme suit: en moyenne RSA = [(89,2-68,8) + (89.7-67.7) + (90.5-67.4) + (91.1-67.7) + (90.1-66.2) + (87,7 -69,1)] / 6.

Figure 6
Figure 6 réponse normale. L'amplitude moyenne RSA = 9,7 résultats obtenus à partir d'un homme de 55 ans.

Figure 7
Figure 7 essais modérément anormaux de respiration profonde. L'amplitude moyenne RSA est égal à 3,2 Données obtenues à partir d'un homme de 54 ans. Le ratio de Valsalva était normal.

Figure 8
Figure 8 essais gravement anormal respiration profonde. La fréquence cardiaque est fixe, l'amplitude moyenne RSA est égal à 0,6. Elle est égale à la réduction de 91% de la limite de la valeur normale qui est de 7 battements par minute (tableau 1). Les données obtenues à partir d'un femme de 71 ans.

Figure 9a
Figure 9b
Figure 9. Typique de la tension artérielle à VM chez un sujet sain a 4 phases (AB). Panneaux (CE) montrent comment mesurer les changements dans BP pendant la phase 2 et phase 4. La pression artérielle de référence est obtenue juste avant la VM. Le temps de récupération de pression (EPR, F) est définie comme un intervalle de temps (en secondes) qui démarre lorsque la pression artérielle est plus faible dans la phase 3 et se termine lorsque la pression artérielle atteint la ligne de base. PRT est calculé à partir de la pression artérielle systolique, tous les autres paramètres sont obtenus à partir de la pression artérielle moyenne. MBP = pression artérielle moyenne, PAS / PAD = pression artérielle systolique / diastolique, PP = pression pulsée.

ent "> Figure 10
Figure 10. Une variante onde carrée de VM.

Figure 11
Figure 11. Ratio de Valsalva est définie comme la fréquence cardiaque maximale pendant la manoeuvre (121,2 mmHg) divisé par le taux le plus faible du cœur (78,2 mm Hg) obtenu dans les 30 secondes de la fréquence cardiaque maximale. Dans cet exemple, le ratio de Valsalva est égal à 1,55 (= 121,2 / 78,2).

Figure 12
Figure 12. VM normal. Tant phase tardive 2 (100,2 mm Hg) et la phase 4 (107,5 mmHg) dépasse le niveau de référence (96,8 mmHg).

Figure 13
Figure 13. VM légèrement anormaux. Le MBP à la fin de la phase 2 (72 mm Hg) ont échoué à atteindre le niveau de référence (74,2 mmHg).

Figure 14
Figure 14. VM Modérément anormal. Il ya une différence accrue entre les MBP de base et la fin de la phase 2 par rapport à la figure 13. La phase 4 est normale (108,5 mm Hg).

Figure 15
Figure 15. VM gravement anormal. La reprise de l'MBP à la fin de la phase 2 et la phase 4 dépassement sont portées disparues. Notez également l'hypertension en décubitus qui accompagne habituellement une grave insuffisance généralisée autonome.

Figure 16
Figure 16. Réponses normales de la fréquence cardiaque et la pression artérielle à l'inclinaison.

Figure 17
Figure 17. Mild hypotension orthostatique à la fin de l'inclinaison. Notez que le flux sanguin est stable.

Figure 18
Figure 18. Sévère hypotension orthostatique progressive au cours de l'inclinaison.

Figure 19
Figure 19. Syncopes mixte. Au cours de l'inclinaison, l'incrément de coeur excessives de taux (1) a été insuffisante pour prévenir le décrochage de la pression artérielle (2) jusqu'à la survenance de réaction vasovagale (3) lorsque le patient a perdu conscience.

Figure 20
Figure 20. Capsule de sueur avec des tubes sur la gauche, la capsule montée sur la droite.

Figure 21
Figure 21. Exemple de fixation de la capsule pour la peau à l'aide autocollante bandage élastique.

Figure 22
Figure 22. Base stable d'spontaneoes transpiration.

Figure 23
Figure 23. Dérivant de base de spontaneoes transpiration.

Figure 24
Figure 24. Placement des marqueurs de stimulation et d'enregistrements.

Figure 25
Figure 25. Principes de mesure de la latence et le volume de sueur.

Figure 26
QSART Figure 26. Normal, CASS-sudomoteur score = 0, 59 y / o homme.

Figure 27
Activité Figure 27. Sueur persistants, 31 y / o femme, ce modèle signifie habituellement une insuffisance sudomoteur doux et peut être vu dans les neuropathies douloureuses ou le diabète.

Figure 28
Figure 28. Légèrement anormaux QSART, CASS-sudomoteur = 1. Ce test a montré des volumes normaux, mais baisse de la production de sueur distale qui est cohérent avec le modèle de longueur dépendante. 47 y / o femme.

Figure 29
Figure 29. Légèrement anormaux QSART, CASS-sudomoteur = 1. Le test a montré une réduction du volume distale. 42 y / o femme.

Figure 30
Figure 30. Modérément anormale, QSART CASS-sudomoteur = 2. 64 y / o femme.

Figure 31
Figure 31. Severily anormale QSART, CASS-sudomoteur = 3. 56 y / o femme.

Discussion

Pièges

Remplir le test autonome est dans la plupart des patients simple et peut être fait dans 1 heure. Écueils particuliers de chaque étape des tests est discuté ci-dessous.

Matériel, acquisition de données et de traitement des signaux nerveux autonome.

Il ya nombre d'écueils liés principalement à la qualité des données. Nettoyage insuffisant de la peau peut conduire à un bruit excessif dans le signal ECG qui peut rendre la détection des ondes R difficile. Mauvais placement du capteur de pression artérielle ma donner de fausses valeurs élevées ou faibles. Signal Doppler transcrânien de haute qualité peut être difficile à obtenir chez les patients âgés en raison fenêtre de petits os. Logiciel de traitement de données peut ne pas être suffisamment robuste pour distinguer les artefacts à la pression artérielle, par exemple chez les patients avec maladie de Parkinson tremblements.

La respiration profonde

  1. L'anxiété et la structure des voies respiratoires anormaux peuvent affecter les résultats de la respiration profonde. Objet doit être bien détendu durant le test. Un bon marqueur de l'anxiété est le profil de fréquence cardiaque. Si l'objet est anxieuse, la fréquence cardiaque peut être élevée. Avant de procéder au test de respiration profonde, assurez-vous que la fréquence cardiaque n'est pas une tendance vers le haut ou vers le bas, si cela arrivait attendre la fréquence cardiaque moyenne reste à plat. Le rythme respiratoire au repos devrait être normal, par exemple, il devrait y avoir aucune hyperventilation (tel que mesuré par le CO-de-marée fin 2) ou tachypnée (fréquence respiratoire est supérieure à 11 par minute).
  2. Le test de respiration profonde a une utilité limitée dans la dysrythmie cardiaque par exemple, dans certaines fibrillation auriculaire ou lorsque la fréquence cardiaque est contrôlé par un stimulateur cardiaque en raison de la modulation du nerf vague du cœur sera remplacer soit par le coeur généré par le rythme ou par un stimulateur cardiaque. Connaissance de base des anomalies du rythme cardiaque est recommandée.
  3. La détection incorrecte d'artefacts ondes R en raison évidemment de provoquer des erreurs dans les résultats. Cela peut arriver si les vagues R sont trop petites pour être détectées de manière fiable, ou si le contexte l'ECG est bruyant, par exemple en raison de contact cutané pauvres.

Valsalva manoeuvre

Manœuvre de Valsalva exige une coopération considérable de la part des sujets de nombreux patients âgés ou fragiles ne peuvent pas effectuer la manœuvre de Valsalva correctement. Raison la plus commune est la faiblesse des muscles qui se traduit par la bouche une fuite d'air lors de la souche respiratoires. Dans ce cas, il est efficace pour colmater la fuite douce de l'air autour du tube avec les doigts 6.

Évaluation des fonctions adrénergiques peut pas être fait dans une variante à onde carrée manoeuvre de Valsalva (figure 10). Cette réponse est rare mais peut être vu chez des sujets sains ou chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque congestive.

Test d'inclinaison

Nombre de médicaments peuvent affecter l'interprétation de rendu d'inclinaison de l'essai difficile. Il n'est pas toujours pratique de cesser le traitement avant le test.

Il peut être difficile d'obtenir des enregistrements de bonne qualité chez les patients des troubles du mouvement, par exemple chez les patients avec maladie de Parkinson tremblements.

Test sudomoteur (QSART)

  1. Suppression incomplète de surface huileuse ou irritation de la peau trop peut influer sur la production de sueur.
  2. Fuites si la capsule n'est pas étanche ou la douleur due trop serrés capsule
  3. Médicament couramment utilisé a un effet anticholinergique qui interfère avec le test de la sueur. Dans de nombreux cas, est en pratique d'interrompre ces médicaments interprétation de rendu des résultats difficile.

Classement de la déficience autonome en utilisant l'indice de gravité composite autonome (CASS).

Génération du score CASS est assez lourd car il implique des comparaisons multiples en termes absolus et des valeurs pour cent. Malheureusement, il n'existe aucun logiciel commercial qui permet de calculer le score automatiquement. À UMass, nous utilisons un logiciel propriétaire qui génère le score CASS automatiquement. Exemple de scores CASS est sur ​​le Tableau 8.

Disclosures

Aucun conflit d'intérêt déclaré.

Acknowledgments

Merci au Dr. Auteur Lan Qin et Shane Stanek de l'aide pour la collecte de données.

Materials

Name Company Catalog Number Comments
Table 9: Recommended equipment.
Motorized tilt table WR Medical Electronics Co. Any table with smooth movement reaching 70 degree within 5-10 seconds
ECG monitor Any device with analog output
Noninvasive beat-to-beat blood pressure monitor Finapres Medical Systems Several models are available, all are similar
Q-Sweat WR Medical Electronics Co.
Transcranial Doppler Any device with analog output
Recording system ADInstruments Simple programming
Recording system Labview Complex programming
Recording system Matlab Complex programming
Recording system WR Medical Electronics Co. Ready to use, but limited flexibility
CO2 monitor Many models used for sleep studies
Respiratory monitor Simple thermistor attached to a recording system

DOWNLOAD MATERIALS LIST

References

  1. Low, P. A., Denq, J. C., Opfer-Gehrking, T. L., Dyck, P. J., O'Brien, P. C., Slezak, J. M. Effect of age and gender on sudomotor and cardiovagal function and blood pressure response to tilt in normal subjects. Muscle Nerve. 20, 1561-1568 (1997).
  2. Low, P. A., Denq, J. C., Opfer-Gehrking, T. L., Dyck, P. J., O'Brien, P. C., Slezak, J. Effect of age and gender on sudomotor and cardiovagal function and blood pressure response to tilt in normal subjects. Muscle Nerve. 20, 1561-1568 (1997).
  3. Low, P. A. Composite autonomic scoring scale for laboratory quantification of generalized autonomic failure. Mayo Clin Proc. 68, 748-752 (1993).
  4. Low, P. A. Laboratory evaluation of autonomic function. Clinical Autonomic disorders. Low, P. A. Lippincott-Raven. Philadelphia. 179-209 (1997).
  5. Low, P. A. Laboratory evaluation of autonomic failure. Clinical Autonomic disorders. Low, P. A. Lippincott-Raven. Philadelphia. 179-209 (2008).
  6. Novak, P. Assessment of sympathetic index from Valsalva maneuver. Neurology. Forthcoming (2011).
Des tests quantitatifs Autonomic
Play Video
PDF DOI DOWNLOAD MATERIALS LIST

Cite this Article

Novak, P. Quantitative Autonomic Testing. J. Vis. Exp. (53), e2502, doi:10.3791/2502 (2011).More

Novak, P. Quantitative Autonomic Testing. J. Vis. Exp. (53), e2502, doi:10.3791/2502 (2011).

Less
Copy Citation Download Citation Reprints and Permissions
View Video

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter