Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

A subscription to JoVE is required to view this content.
You will only be able to see the first 20 seconds.

 

Elevage et manipulation d’embryons de poisson-zèbre

Article

Transcript

Please note that all translations are automatically generated.

Click here for the English version.

Le poisson-zèbre est un système modèle petit mais puissant. Ces poissons prolifiques peuvent produire des centaines de descendants par semaine et plusieurs milliers au cours de leurs vies. Leur développement externe rapide et leur corps transparent rendent les embryons idéaux pour des utilisations variées. Cette vidéo va expliquer les bases de la récolte et de la manipulation d’embryons, avant de décrire les méthodes de recherche actuelles utilisant les embryons de poissons-zèbres.

En vue de produire des embryons, il peut etre interessant de connaître les principes de l’accouplement du poisson-zèbre.

Le poisson-zèbre a une reproduction sexuée, donc l’élevage requiert des mâles et des femelles. Les mâles ont des corps fins avec une légère teinte rougeâtre, tandis que les femelles ont de gros ventres argentés et plein d’œufs.

Un accouplement périodique garde les œufs sains, mais produire tous ces œufs nécessite beaucoup de travail. Par consequent, chaque femelle ne devrait être accouplée qu’une fois par semaine.

Enfin, comme chez beaucoup d’autres animaux, des processus sensoriels guident le comportement de reproduction des poissons. Un signal olfactif du mâle aide son amie féminine à être prête à frayer, tandis qu’un peu de lumière tamisée les met tous les deux en action.

Après avoir appris comment identifier mâle et femelle, il est temps de mettre en place le croisement. Pour l’élevage de zebrafish, les chercheurs utilisent des récipients spécifiquement créés pour la reproduction. Les cuves d’élevage ont une partie amovible avec des trous qui permettent aux œufs de tomber au travers. Ceci empeche les œufs d’être mangés par un poisson adulte affamé.

Pour commencer, rassemblez les poissons adultes dans une cuve d’élevage pendant l’après-midi ou la soirée. Pour collecter des embryons à leur premier stade le matin suivant, séparez le poisson mâle de la femelle avec une paroi, qui va les empêcher de se reproduire avant que vous soyez prêt à commencer votre expérience. Pour empêcher les poissons de sauter, couvrez la cuve avec un couvercle. Ensuite, laissez les poissons s’acclimater l’un à l’autre au cours de la nuit.

Après avoir passé la nuit ensemble, les poissons vont s’accoupler au matin suivant.

La première étape au matin est de retirer la paroi qui sépare le mâle et la femelle pour initialiser le frai. Si vous n’utilisez pas de paroi séparatrice, le poisson va pondre des œufs rapidement après l’apparition de lumière.

Lorsque les mâles poursuivent les femelles autour de la cuve, les pontes sont stimulées et les mâles relâchent le sperme dans l’eau pour fécondation. Attendez environ 15 à 30 minutes après avoir retiré la paroi de séparation pour laisser le temps aux poissons de se reproduire. Ensuite, retirez les adultes de la cuve en utilisant un filet, ou en levant la partie amovible tout en versant les poissons dans une autre cuve.

Ensuite, versez l’eau et les embryons à travers une passoire à thé pour les récolter. Utilisez de l’ « eau de poisson » pour laver les embryons hors de la passoire dans un plaque de pétri. Il pourrait être nécessaire de transférer des embryons entre plateaux pour atteindre une densité optimale de 50 à 100 œufs par plaque. Pour assurer que le développement ait lieu à un rythme normal, placez les plaques dans un incubateur à 28,5 °C.

Une fois que vous avez vos embryons, manipulez les précautionneusement. Ils sont importants pour vos expériences ! Passons en revue certaines astuces.

Pour garder les embryons sains, faites en sorte que l’eau dans la plaque de pétri soit propre et sans débris. Des embryons morts seront opaques et doivent être retirés tous les jours. De plus, du bleu de méthylène peut être ajouté à l’eau pour empêcher la croissance fongique.

Quand vous avez besoin de bouger des embryons d’une plaque à une autre, utilisez une pipette de transfert. En faisant tourbillonner la plaque, vous pouvez concentrer les embryons au milieu, ce qui facilite le pipetage.

Quelques protocoles requièrent des étapes supplémentaires pour l’entretien des embryons. Les trois premiers jours de vie les embryons de poisson-zèbre se développent à l’intérieur du chorion, ce qui peut gêner sa manipulation. Le chorion peut être retiré par traitement avec l’enzyme protéolytique pronase, ou en utilisant des forceps pour le retirer manuellement. De plus, le poisson-zèbre commence à développer des pigments après 24 heures, comme montré ici, ce qui peut interférer avec le microscope. Pour voir au travers, les scientifiques ajoutent du PTU à l’eau de l’embryon, ce qui inhibe la production du pigment mélanine.

Maintenant que vous savez comment obtenir et maintenir des embryons de zebrafish, explorons quelques moyens d’utilisation des poissons-zèbres pour la recherche et les découvertes scientifiques.

Le développement externe des embryons de poisson-zèbre permet la manipulation génétique par microinjection d’ADN, ARN, ou de réactifs démolisseurs de gènes. Cette méthode amène à une distribution uniforme du matériel injecté d’un bout à l’autre de l’embryon et peut produire des phénotypes visibles résultant d’une surexpression ou d’une perte de protéines. La même technique peut aussi être utilisée pour créer des poissons transgéniques dans lesquels des structures spécifiques sont marquées par l’expression de protéines fluorescentes.

De plus, la petite taille des embryons et des larves de poisson-zèbre les rend idéaux pour le criblage chimique phénotypique. Ici, les embryons sont placés dans une plaque à 96 puits et ensuite traités avec un catalogue de petites molécules en ajoutant les produits chimiques dans l’eau. Plus tard, ces plaques de poissons sont passées en revue à la recherche de défauts morphologiques, tel que le développement anormal montré ici.

Enfin, la transparence des embryons de zebrafish les rend bien adapté pour la microscopie. Des embryons vivants qui expriment des protéines fluorescentes dans des types spécifiques de cellules peuvent être visualisés avec le microscope confocal, permettant aux chercheurs d’examiner les mouvements cellulaires dans des tissus en développement au cours du temps.

Vous venez de regarder la vidéo de JoVE sur l’élevage et la manipulation d’embryons de poisson-zèbre. Dans cette vidéo, nous avons expliqué les bases de la reproduction, la mise en place des cuves d’élevage et la manipulation des embryons. Nous avons aussi expliqué quelques méthodes de recherche qui profitent de ce petit embryon puissant. Merci de nous avoir regardé !

Read Article

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter