Waiting
Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

35.1: Pollinisation et structure des fleurs
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Biology

A subscription to JoVE is required to view this content.
You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Pollinisation et structure des fleurs
 
TRANSCRIPTION

35.1: Pollinisation et structure des fleurs

Les fleurs sont les structures reproductrices et productrices de graines des angiospermes. Typiquement, les fleurs se composent de sépales, pétales, étamines et carpelles. Les sépales et les pétales sont les organes de fleurs végétatifs. Les étamines et les carpelles sont les organes reproducteurs.

 

Les fleurs doivent être pollinisées pour produire des graines. Dans les angiospermes, la pollinisation est le transfert du pollen de l’anthère de l’étamine (la structure masculine) au stigmate du carpelle (la structure féminine). Les fleurs peuvent s’auto-pollinisées ou avoir une pollinisation croisée. Cependant, la plupart des plantes ont développé des mécanismes qui empêchent l’autopollinisation.

La pollinisation croisée est le transfert de pollen entre les fleurs de plantes séparées. La pollinisation croisée est souvent effectuée par des animaux, le plus souvent des insectes, appelés pollinisateurs. Les pollinisateurs transportent le pollen sur leur corps de fleur en fleur.

Les plantes ont évolué pour attirer différents pollinisateurs, ce qui explique une grande partie de la variété abondante des caractéristiques trouvées dans les fleurs. Par exemple, les abeilles sont plus attirées par les fleurs bleues et jaunes avec des parfums doux, tandis que les mouches sont attirées par les fleurs charnues qui sentent la viande en putréfaction.

Beaucoup d’oiseaux sont également des pollinisateurs. Alors que les oiseaux ont souvent un sens de l’odorat faible, beaucoup sont attirés par les fleurs rouge vif et jaunes avec du nectar doux. Certaines espèces de chauves-souris pollinisent également. La chauve-souris à long nez, par exemple, pollinise les espèces d’agave et de cactus en mangeant leur nectar et leur pollen.

Certaines plantes sont pollinisées par le vent ou l’eau, plutôt que par les animaux ; ces fleurs sont souvent ternes et manquent de nectar. Les graminées, par exemple, ont souvent des fleurs vertes et inodores qui libèrent de nombreux grains de pollen minuscules et dispersés par le vent.

Bien que de nombreuses fleurs aient des étamines et des carpelles, certaines fleurs sont unisexuelles, à qui il manque soit des étamines soit des carpelles fonctionnels. Parfois, les deux types de fleurs unisexuelles sont sur la même plante. Dans d’autres cas, les fleurs avec des étamines et les fleurs avec des carpelles se trouvent sur des plantes différentes. En outre, certaines plantes peuvent alterner entre la production de fleurs mâles, de fleurs femelles et des deux types de fleurs.


Lecture suggérée

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
Simple Hit Counter