Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove
Click here for the English version

Medicine

La sténose auriculaire gauche induit Arterialization veineuse pulmonaire et l’Hypertension pulmonaire chez le Rat groupe 2

doi: 10.3791/58787 Published: November 18, 2018
* These authors contributed equally

Summary

La sténose auriculaire gauche (LAS) est une nouvelle technique chirurgicale utilisée pour étudier l’hypertension pulmonaire groupe 2 (PH) et les mécanismes qui sous-tendent l’arterialization veineuse pulmonaire. Nous présentons ici un protocole pour se contracter l’oreillette gauche à l’aide d’un clip titane provoque une arterialization veineuse pulmonaire et modérer le PH dans un rat.

Abstract

On ne sait pas le mécanisme de l’arterialization veineuse pulmonaire induite par la sténose mitrale et l’hypertension pulmonaire groupe 2 (PH). Il n’y a aucun modèle de rongeur du groupe 2 PH, due à la sténose mitrale (MS), faciliter les recherches des mécanismes des maladies et des stratégies thérapeutiques possibles. Nous présentons un modèle de rat roman pulmonaire veineuse induite par la congestion pulmonaire arterialization veineuse et groupe 2 PH causée par une sténose auriculaire gauche (LAS). LAS est obtenue en resserrant l’oreillette gauche à l’aide d’un clip titane mi-clos. Après la chirurgie de LAS, un rat modèle avec une vitesse de flux transmitral supérieure ou égal à 2,0 m/s sur l’échocardiographie développe progressivement arterialization veineuse pulmonaire et le groupe 2 PH sur une période de 8 à 10 semaines. Dans ce protocole, nous fournissons la procédure étape par étape comment effectuer la chirurgie LAS. Le modèle de rat de LAS présenté imite MS chez l’homme et est utile pour étudier le mécanisme moléculaire sous-jacent d’arterialization veineuse pulmonaire et pour l’évaluation préclinique des thérapies pour le groupe 2 PH.

Introduction

or Start trial to access full content. Learn more about your institution’s access to JoVE content here

Le but de cet article est de démontrer la procédure étape par étape comment effectuer la chirurgie de LAS chez les rats. Chirurgicalement induite par LAS imite étroitement MS et cor triatriatum chez l’homme, qui impliquent la création d’une obstruction mécanique dans l' oreillette gauche1. Obstruction de l’ouverture du (LV) ventriculaire gauche souvent provoque une congestion de la circulation veineuse pulmonaire, et les patients développent progressivement le PH. L’Organisation mondiale de la santé classe PH dus à des maladies de coeur gauche comme groupe 2, qui est le plus répandu groupe de PH2,3,4. Le diagnostic de PH chez les patients atteints de maladies de coeur gauche est associé à un plus grand qu’une augmentation de la mortalité 1 an4septuple. Actuellement, il n’y a aucun traitement approuvé pour le groupe 2 PH en dehors de traitement sous-jacent a laissé des maladies cardiaques (par exemple, remplacer chirurgicalement la valve mitrale sténotique). Cependant, même apparente de la valve mitrale remplacement ne résout pas le PH entièrement dans la moitié des patients avec MS5. Ce PH persistant est en raison d’effets indésirables pulmonaires remodelage vasculaire, ce qui est mal comprise. Par conséquent, des modèles animaux sont importants pour améliorer notre compréhension des mécanismes moléculaires sous-jacents du remodelage vasculaire pulmonaire indésirables dans le groupe 2 PH.

Il y a quelques modèles animaux du groupe 2 pH. artère coronaire ligature6,7 et transverse aortique baguage8,9,10 chez les rongeurs sont le plus couramment utilisé des modèles animaux de groupe 2 PH. L’inconvénient majeur de ces modèles est l’implication de LV, ce qui en fait le résultat d’études PH groupe 2 difficile à interpréter. En revanche, le LV reste intacte dans le modèle de LAS. En outre, le modèle de LAS est cliniquement pertinent car elle se traduit par l’élaboration lente et progressive du PH au cours d’une période de 10 semaines11. Chez l’homme, MS est considéré comme significative si la transmitral vitesse Doppler est supérieure à 2,0 m/s11, et nous utilisons également ce nombre comme un seuil pour déterminer si la chirurgie de LAS a eu une sténose significative. En outre, bien que le modèle de LAS génère PH légère ou modérée, il montre les changements histologiques caractéristiques, semblables à celles des patients humains, à savoir le développement d’arterialization veineux intrapulmonaire11. Le modèle de rat de LAS est un roman et le modèle PH cliniquement pertinentes groupe 2 avec fonction de LV préservé. Il est adapté pour l’étude de la physiopathologie du remodelage vasculaire pulmonaire persistante, d’identifier des cibles moléculaires et les essais de nouveaux traitements pour le groupe 2 PH.

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Protocol

or Start trial to access full content. Learn more about your institution’s access to JoVE content here

Le protocole expérimental de LAS a été approuvé par le Jikei University école de médecine animale Comité de protection et la recherche universitaire et le Comité d’éthique (protocole #2015-118).

1. la préparation préopératoire

  1. Après son arrivée à l’animalerie, fournir des rats Sprague Dawley mâles de 5 semaines entre 150 à 200 g avec 1 semaine à s’acclimater à leur nouvelle maison avant l’opération.
  2. Préparer le matériel suivant avant la chirurgie à l’autoclave : 1) un petit masque animaux 2) une machine anesthésique, 3) un kit d’intubation (composé d’une paire de pince hémostatique, une spatule et un cathéter de 18 G), 4) surgical instruments (qui inclure une paire de pinces courbées, une paire de pinces droites, un pousseur d’aiguille, un rétracteur de poitrine, une paire de ciseaux, une suture de monofilament de 5-0, un applicateur de clip, clips XLarge et un drain thoracique de 23 G).
  3. Ont stérile Q-tips et gaze prêt à faire face à un saignement.
  4. Utiliser un coussin chauffant pour maintenir la température de l’animal au corps autour de 37 ° C pendant la chirurgie.

2. anesthésie et Intubation endotrachéale

  1. Anesthésier le rat dans une chambre à induction avec 5 % isoflurane mélangé avec l’air ambiant de 2 L/min.
  2. Avant l’intubation, raser les poils du torse de rat avec un rasoir cheveux et appliquez la crème dépilatoire pour enlever les poils fins.
  3. Vérifier le réflexe de pédale pour confirmer le succès anesthésie avant l’intubation.
  4. Accrocher les dents de devant avec une ficelle et serrer la corde avec deux broches.
  5. Ouvrir la bouche de rat avec la pince hémostatique et insérer la spatule dans la bouche.
  6. Soulevez l’abaisse-langue afin de visualiser les cordes vocales.
    Remarque : Il est utile de briller une lumière forte dans la région céphalique du rat pour aider à visualiser les cordes vocales.
  7. Insérer le cathéter de 18 G comme une sonde endotrachéale dans la trachée et puis, rapidement, raccorder le cathéter à l’appareil respiratoire.
  8. Réglez le volume de marée à 10 µL / g avec une fréquence respiratoire de 100 respirations/minute.
  9. Maintenir l’anesthésie à l’isoflurane 2 % mélangé avec l’air ambiant de 2 L/min.

3. préparation du Site chirurgical

  1. Préparer le site chirurgical avec une alternance de scrubs de chlorhexidine et d’alcool x3.
  2. Donner la buprénorphine 0,01 mg/kg par voie sous-cutanée.
  3. Couvrir le rat avec un drap stérile.
  4. Vérifier le réflexe de pédale pour confirmer une intubation réussie et l’entretien de l’anesthésie.

4. chirurgie de la sténose auriculaire gauche

  1. Marquer l’incision de 2 cm sous l’aisselle gauche de rat avec une règle.
  2. Faire un 2 cm incision paroi thoracique latérale à gauche avec une paire de ciseaux.
  3. Séparer les muscles intercostaux entre la quatrième et la cinquième côte, à l’aide de la ligne droite et la pince courbée, jusqu'à entrer dans la cavité thoracique.
  4. Insérez le rétracteur de poitrine dans la cavité thoracique. Continuer d’utiliser les pinces droites et courbes pour séparer le muscle intercostal pour obtenir une visualisation directe du thymus et du coeur.
  5. Soulevez le thymus avec une paire de pinces droites. Retirez le thymus couvrant le cœur avec une paire de ciseaux. Évitez de couper ou piquer dans les gros vaisseaux sanguins.
  6. Soigneusement passer une suture de monofilament de 5-0 par l’intermédiaire de la surface du ventricule gauche, juste en dessous de l’auricule gauche. Éviter de passer l’aiguille à travers les principales artères coronaires.
  7. Après que la suture est en place et il n’y a pas de saignement important, faire un noeud lâche.
  8. Tirer le fil de suture vers le haut et vers l’avant pour soulever le cœur sur la poitrine.
  9. Une fois que le cœur est levé sur la poitrine, d’appliquer rapidement un clip de moyennes et grandes de l’oreillette gauche, juste au-dessus de la valve mitrale.
    Remarque : Le clip est à moitié fermé, avec la pointe de la pince, pincer l’oreillette gauche, entraînant une sténose auriculaire gauche.
  10. Rapidement remettre le cœur dans la poitrine. S’assurer que le cœur n’est pas à l’extérieur de la poitrine pendant plus de 30 s.
  11. Retirer la suture de séjour permettant de soulever le cœur.
  12. Fermer le coffre avec une suture de monofilament de 5-0, à l’aide d’un simple motif interrompu.
  13. Insérer un drain thoracique de 23 G attaché à une seringue de 10 mL dans la poitrine et ensuite, procéder à la fermeture la poitrine mur muscle et la peau avec des sutures interrompus simples.
  14. Faire ressortir n’importe quel air, sang et épanchement pleural via le tube de coffre inséré, utilisant le joint 10 cc seringue, puis, tirez le tube.
  15. Fermer la couche de la peau avec une suture de monofilament de 5-0, à l’aide d’un simple motif interrompu.
  16. Donner la buprénorphine 0,01 mg/kg par voie sous-cutanée.
  17. Désactiver l’isoflurane.
  18. Débrancher le respirateur après que la respiration spontanée est observée.
  19. Garder le rat intubé et lui permettre de récupérer sur le coussin chauffant jusqu'à ce qu’il se réveille.
  20. En toute sécurité Extuber le rat après une ou plusieurs des signes suivants sont observés : le rat se met en mouvement ses quatre membres, il regagne son réflexe de redressement, il regagne son réflexe nauséeux ou il affiche miction spontanée.

5. soins postopératoires

  1. Tous les 8-12 h, donner la buprénorphine 0,01 mg/kg par voie sous-cutanée. Carprofène 5 mg/kg est donné par voie sous-cutanée quotidiennement pendant 2 jours et, ensuite, au besoin, si le rat ne se déplace pas autour des puits et ressemble à c’est dans la douleur.
  2. Donner 5 mL de sérum physiologique par voie sous-cutanée juste après la chirurgie, comme le rat peut avoir des difficultés à boire dans le robinet de l’eau, immédiatement post-opératoire.

6. confirmation du succès de la sténose auriculaire gauche avec échocardiographie

  1. Réaliser une échocardiographie transthoracique 2 semaines après la chirurgie afin de déterminer la vitesse du flux entrant LV.
  2. Anesthésier le rat en suivant les étapes décrites dans la section 1.
  3. Après l’induction de l’anesthésie, maintenir l’anesthésie à l’aide d’un cône de nez à l’isoflurane 2 % mélangé avec l’air ambiant de 2 L/min.
  4. Paroi thoracique du rat vous raser avec un rasoir cheveux et utiliser la crème dépilatoire pour enlever les poils restants.
  5. Placez la sonde d’échographie à l’apex du cœur, qui est d’environ le cinquième espace intercostal du côté gauche de la poitrine. Déplacer la sonde dans cette région jusqu'à l’obtention d’une bonne vue de quatre chambres.
  6. Mesurer la vitesse du flux entrant LV en utilisant le mode Doppler pulsé-onde juste au-dessus de l’anneau de la valve mitrale.
  7. Une vitesse d’entrée LV supérieure à 2,0 m/s est nécessaire pour le développement de l’hypertension pulmonaire modérée à la chirurgie de LAS après 8 à 10 semaines.

7. une opération fictive

  1. À l’exception d’appliquant le clip (étape 4,9), effectuent toutes les étapes ci-dessus pour créer des rats témoins appariés selon l’âge, opérés (SOC).

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Representative Results

or Start trial to access full content. Learn more about your institution’s access to JoVE content here

L’efficacité du LAS est confirmée à l’aide d’échocardiographie, 2 semaines postopératoires. Sont considérés comme des rats avec une vitesse de flux entrant LV supérieure à 2,0 m/s, mesurés avec une vue de quatre chambres, ont développé une sténose significative (Figure 1) et de développer avec fiabilité un PH modéré et la chirurgie arterialization veineuse pulmonaire de LAS après 8 à 10 semaines.

Chirurgie de LAS après dix semaines, les rats du groupe LAS montrent élargissement auriculaire gauche (Figure 2 b), congestion pulmonaire (Figure 2E), la surcharge de pression ventriculaire droite (RV) (Figure 2F) et une augmentation du flux veineux pulmonaire ( Figure 2F,G) comparativement à des rats du groupe SOC (Figure 2 a-E). Il y a aussi une augmentation de la pression systolique RV dans le LAS groupe versus le groupe SOC (Figure 3). Un examen histologique d’un poumon coupe transversale coloré avec élastique-Van Gieson (EVG) montre une augmentation artère pulmonaire (AP) et épaisseur médiale de la veine pulmonaire (PV), et une augmentation PV dimension dans le LAS groupe versus le groupe SOC (Figure 4 a -D). En outre, muscle lisse alpha actine (αSMA) immunomarquage montre un augmentation du nombre des cellules musculaires lisses à l’autorité palestinienne et le PV de LAS groupe par rapport aux rats témoins (Figure 4E,F). Ainsi, le modèle de LAS augmente muscularization à la fois l’autorité palestinienne et le PV du rat LAS.

Le tableau 1 résume les paramètres du dispositif, en comparant le groupe SOC au groupe LAS. Plus précisément, le RV-corps-massique et le poumon-corps-massique sont significativement augmentée dans le LAS groupe versus le groupe SOC. Les paramètres hémodynamiques, y compris les RV systolique, la pression télédiastolique RV et estimé LA pression, augmentent considérablement dans le groupe LAS comparé au groupe SOC (tableau 1).

Figure 1
Figure 1 : Échocardiographie représentatif en comparant la vitesse de l’afflux ventriculaire gauche de contrôle opérés (SOC) par rapport à auriculaire sténose a laissé des rats (LAS). (A) quatre chambres vue et écho Doppler couleur correspondante un rat SOC. Quatre chambres (B) Vitesse du flux entrant et écho Doppler couleur correspondante un rat de LAS. (C) PIC a laissé vitesse ventriculaire afflux d’un SOC rat (0,94 m/s) par rapport à (D) un rat de LAS (2,12 m/s). S’il vous plaît cliquez ici pour visionner une version agrandie de cette figure.

Figure 2
Figure 2 : Représentante constatations macroscopiques et échocardiographiques opérés contrôle (SOC) par rapport à gauche auriculaire sténose des rats (LAS) 10 semaines après la chirurgie. (A) macroscopique conclusions du cœur d’un SOC rat contre (B), au cœur d’un rat de LAS, qui montrent une dilatation atriale gauche. La barre d’échelle noire représente 1 cm. (C) résultats macroscopiques du poumon d’un SOC rat par rapport à (D), le poumon d’un rat de LAS, qui montrent la congestion pulmonaire. (E) échocardiographiques axe court voir d’un SOC rat contre (F), un rat de LAS, qui montre le septum interventriculaire aplatissement avec augmenté épaisseur mur libre ventriculaire droite. (G) des flux veineux pulmonaire de la SOC rat contre (H), le rat de LAS, qui a montré a augmenté afflux de PV. Ce chiffre est reproduit et adapté de Fujimoto et al. 11 avec permission. S’il vous plaît cliquez ici pour visionner une version agrandie de cette figure.

Figure 3
Figure 3 : Représentant enregistrement hémodynamique d’un rat de contrôle opérés (SOC) par rapport à un rat de sténose auriculaire gauche (LAS), ne montrant aucune différence dans la pression ventriculaire gauche (LV) mais une augmentation de la pression ventriculaire droite (RV) chez le rat LAS. La figure est reproduite et modification de Fujimoto et al. 11 avec permission. S’il vous plaît cliquez ici pour visionner une version agrandie de cette figure.

Figure 4
Figure 4 : Représentante modifications histologiques opérés contrôle (SOC) par rapport à les rats sténose auriculaire gauche (LAS), 10 semaines après la chirurgie. Poumon coupe transversale coloré avec élastique-Van Gieson spectacles (EVA) (A - B) a augmenté de l’artère pulmonaire (AP) et (C - D) épaisseur de la veine pulmonaire (PV) et une dimension accrue de la PV dans le groupe LAS. Muscle lisse alpha actine (αSMA) immunomarquage montre un augmentation du nombre de cellules colorées positivement sur les parois vasculaires du (E - F) PA et la (G - H) PV dans le groupe LAS. Les barres d’échelle représentent 100 µm. Ce chiffre est reproduit et adapté de Fujimoto et al. 11 avec la permission s’il vous plaît cliquez ici pour visionner une version agrandie de cette figure.

Paramètres du dispositif Groupe SOC (n = 5) Colonne1 Groupe de LAS (n = 5) Colonne2 Colonne3
Médiane IQR Médiane IQR P-valeur
Opération de BW (g) 195 190-205 194 190-208 0,98
Sacrifice de BW (g) 416 410-420 452 390-505 0,65
Poids de RV/BW 0,39 0,38-0,43 0,54 0.50-0,59 < 0,01
LV poids/BW 1,91 1,85-1,95 1.98 1,78-2.20 0,69
Poids poids/LV RV 0,2 0.19-0,22 0,27 0,27-0,28 < 0,01
Poumon poids/BW 0,37 0,36-0,41 0,47 0,42 à 0,51 < 0,01
Cathétérisme cardiaque
RVSP (mmHg) 18 16-20 40,6 30-50 < 0,01
RVEDP (mmHg) 1.6 1,0 à 2,0 3.4 3,0 à 4,0 < 0,01
PSVG (mmHg) 84 60-80 77,6 70-80 0,72
PTDVG (mmHg) 2.8 2.0-3.0 7.6 7.0 à 8.0 0,013
RVSP/PSVG 0,22 0,15-0,27 0,52 0,54-0,60 0,021
Estimé LA pression (mmHg) 7.9 6,8 à 8,4 28.1 22,8-27,0 < 0,01

Tableau 1 : paramètres de cathétérisme cardiaque et du dispositif et estimation de pression auriculaire gauche contrôle opérés et groupes d’une sténose auriculaire gauche. Abréviations : SOC = contrôle opérés ; LAS = sténose auriculaire gauche ; IIQ = intervalle interquartile ; BW = poids corporel ; RVSP = la pression systolique ventriculaire droite ; RVEDP = pression diastolique ventriculaire droite fin ; PSVG = pression systolique ventriculaire gauche ; PTDVG = extrémité ventriculaire gauche diastolique ; LA = oreillette gauche. Ce tableau est reproduit et adapté de Fujimoto et al. 11 avec permission.

La Figure 1: points de repère pour le placement de clip et étanchéité de fermeture clip. (A) une fin du clip est placée à côté de la base de l’artère pulmonaire. (B) une autre fin du clip est placé juste au-dessus du sinus coronaire, à mi-chemin à travers le ventricule gauche. (C), le clip devrait être à moitié fermé, donc les extrémités il suffit de toucher l’autre. S’il vous plaît cliquez ici pour télécharger ce chiffre.

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Discussion

or Start trial to access full content. Learn more about your institution’s access to JoVE content here

Le rat de LAS est un modèle de PH groupe roman 2 qui a déjà reçu un intérêt important de chercheurs dans le domaine12,13. Comparaison de deux modèles de groupe 2 existants, à savoir la veine pulmonaire sténose (PVS) modèle14, à l’aide de porcelets et le supracoronary aortique baguage (SAB) rat modèle8,9,10, le modèle de rat de LAS dispose de plusieurs avantages. Par rapport au modèle de porcelet PVS, le modèle de rat de LAS coûte moins à générer et l’intervention chirurgicale chez le rat est moins compliquée que Porcinet. Par rapport au modèle de rat SAB, qui est le plus couramment utilisé groupe 2 PH animal modèle, la physiopathologie du groupe 2 de PH dans le modèle de LAS est moins compliquée que dans le modèle SAB, comme bandes aortiques provoque d’abord insuffisance ventriculaire gauche avant le développement pulmonaire congestion et PH. Il est probable que le LAS et SAB modèles chez les rongeurs seront des outils complémentaires pour mieux comprendre l’étiologie du groupe 2 PH.

Deux étapes plus critiques dans la chirurgie de LAS sont le placement de la suture de séjour et de l’application de la pince métallique. Concernant le placement de la suture de séjour, la suture de choix est cruciale. Évitez de suture avec une aiguille de découpage. Utilisez une suture de monofilament, car elle produit moins de traînée et friction lors du passage du ventricule gauche. Quant à l’application de la pince métallique, il est important d’identifier les repères de surface. Une extrémité de la pince est idéalement placée à côté de la base du tronc pulmonaire et l’autre extrémité placée juste au dessus du sinus coronaire, à mi-chemin à travers le LV (supplémentaire Figure 1). Le clip doit être à moitié fermé, donc les extrémités juste touchent mutuellement (supplémentaire Figure 1 C).

Le modèle de rat de LAS présente plusieurs limites. Tout d’abord, le modèle de LAS n’est capable de générer un PH modéré avec PASP autour de 40 mmHg11. Nous avons exploré l’utilisation d’auriculaires clips plus serrés, mais la mortalité opératoire ont augmenté en conséquence. En second lieu, le cœur rapide rendait difficile placer avec précision le clip sur les repères souhaités. En conséquence, le taux de réussite est d’environ 50 %, en raison d’une bande de lâche ou placement incorrect clip. Un applicateur de mis à jour le clip avec un bouchon permettrait d’améliorer la cohérence de l’étanchéité de la pince. Troisièmement, avec la technologie actuellement disponible, il est toujours difficile d’obtenir la pression artérielle pulmonaire directe et capillaire pulmonaire mesures de la pression dans un modèle de rat. Enfin, la fidélité des mécanismes moléculaires dans les modèles de PH de rat à PH humain demeure douteuse, et il reste une zone de recherches actives.

Malgré ces limites, le rat de LAS est un modèle animal petit cliniquement pertinent, économique et reproductible qui est adapté pour l’étude de la physiopathologie et les mécanismes moléculaires du groupe 2 PH et arterialization veineuse pulmonaire. Elle peut aussi servir comme un bourreau de travail pour les essais précliniques de nouveaux traitements mis au point pour traiter le groupe 2 PH.

Subscription Required. Please recommend JoVE to your librarian.

Disclosures

Les auteurs n’ont rien à divulguer.

Acknowledgments

Les auteurs reconnaissent le Mitacs-Japan Society pour le programme d’été de Promotion of Science (JSPS). Ping Yu Xiong a été financé par le programme d’été de Mitacs-JSPS pour visiter l’école de médecine de l’Université de Jikei. Dr. Minamisawa est soutenu en partie par le ministère de l’éducation, Culture, Sports, Science et technologie du Japon (S.M.), le programme de MEXT-Supported pour la Fondation de recherche stratégique au privé universités (S.M.), le véhicule de course commémorative Fondation (S.M.) et The Jikei University Graduate recherche fonds (S.F.) avec le soutien financier pour ce projet. Dr. Archer est soutenu en partie par l’US National Institutes of Health (NIH), NIH subventions 1R01HL113003-01 a 1 (ALS) et le NIH 2R01HL071115-08 (ALS), la Fondation canadienne pour l’Innovation, le niveau 1 Chaire de recherche du Canada en dynamique mitochondriale et translationnelle Médecine (ALS), la Fondation de William J. Henderson, le réseau vasculaire canadien et cardiopulmonaire unité de la Reine (QCPU).

Les auteurs remercient M. Tadashi Kokubo, chef du service photographique de l’InfoCentre académique à l’école de médecine de l’Université Jikei organisent, pour le tournage de la vidéo.

Materials

Name Company Catalog Number Comments
5-0 Prolene Suture Johnson & Johnson - Ethicon 8725H Polypropylene suture with HEMO-SEAL Technology
Anaesthesia Machine Wakenyaku Co., Ltd. BRTK-100A Air pump and anaethesia machine
Angiocatheter guidewire Self-made 10 cm guidewire glued to a 1 cc syringe 
Chest retractor Natsume Seisakusho Co., Ltd. F-2
Chest tube 23G Self-made 10 cc syringe attached to a 23G needle plus plastic tube
Curved forceps Natsume Seisakusho Co., Ltd. A-14
Heating pad Vivaria MP-916-NV Keep body temperature at 37 degree celsius
Horizon Ligating Clips Teleflex REF 003200 Size Medium-Large
Horizon Manual-Load Ligating Clip Applier For Medium-Large Size Horizon Teleflex REF 337085 Ligation Clips Angled Jaw, (20cm)
Needle holder Natsume Seisakusho Co., Ltd. MC-40
Rodent Respirator CWE Inc SAR-830/P Small animal ventilator
Scissors Natsume Seisakusho Co., Ltd. B-12 Straight scissors ideally with round tips
Straight forceps Natsume Seisakusho Co., Ltd. A-7
Tongue depressor Uchida Yoko Co., Ltd. 8-615-2417 Use the wide end

DOWNLOAD MATERIALS LIST

References

  1. McGuire, L. B., Nolan, T. B., Reeve, R., Dammann Jr, J. F. Cor Triatriatum as a Problem of Adult Heart Disease. Circulation. 31, 263-272 (1965).
  2. Strange, G., et al. Pulmonary hypertension: prevalence and mortality in the Armadale echocardiography cohort. Heart. 98, (24), 1805-1811 (2012).
  3. Moreira, E. M., et al. Prevalence of Pulmonary Hypertension in the General Population: The Rotterdam Study. PLoS ONE. 10, (6), e0130072 (2015).
  4. Wijeratne, D. T., et al. Increasing Incidence and Prevalence of World Health Organization Groups 1 to 4 Pulmonary Hypertension: A Population-Based Cohort Study in Ontario, Canada. Circulation: Cardiovascular Quality and Outcomes. 11, (2), (2018).
  5. Briongos Figuero, S., et al. Predictors of persistent pulmonary hypertension after mitral valve replacement. Heart and Vessels. 31, (7), 1091-1099 (2016).
  6. Jiang, B. H., Tardif, J. C., Shi, Y., Dupuis, J. Bosentan does not improve pulmonary hypertension and lung remodeling in heart failure. European Respiratory Society. 37, (3), 578-586 (2011).
  7. Dayeh, N. R., et al. Echocardiographic validation of pulmonary hypertension due to heart failure with reduced ejection fraction in mice. Scientific Reports. 8, (2018).
  8. Yin, J., et al. Sildenafil preserves lung endothelial function and prevents pulmonary vascular remodeling in a rat model of diastolic heart failure. Circulation: Heart Failure. 4, (2), 198-206 (2011).
  9. Wang, Q., et al. The Effects and Mechanism of Atorvastatin on Pulmonary Hypertension Due to Left Heart Disease. PLoS ONE. 11, (7), e0157171-e0157171 (2016).
  10. Hunt, J. M., et al. Pulmonary veins in the normal lung and pulmonary hypertension due to left heart disease. American Journal of Physiology - Lung Cellular and Molecular Physiology. 305, (10), L725-L736 (2013).
  11. Fujimoto, Y., et al. Pulmonary hypertension due to left heart disease causes intrapulmonary venous arterialization in rats. The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery. 154, (5), 1742-1753 (2017).
  12. Katz, M. G., Fargnoli, A. S., Hajjar, R. J., Hadri, L. Pulmonary hypertension arising from left heart disease causes intrapulmonary venous arterialization in rats. The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery. 155, (1), 281-282 (2018).
  13. Alsoufi, B. Not a Cinderella story. The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery. 155, (1), 282-284 (2018).
  14. Kato, H., et al. Pulmonary vein stenosis and the pathophysiology of "upstream" pulmonary veins. The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery. 148, (1), 245-253 (2014).
La sténose auriculaire gauche induit Arterialization veineuse pulmonaire et l’Hypertension pulmonaire chez le Rat groupe 2
Play Video
PDF DOI DOWNLOAD MATERIALS LIST

Cite this Article

Xiong, P. Y., Baba, S., Nishioka, N., Fujimoto, Y., Archer, S. L., Minamisawa, S. Left Atrial Stenosis Induced Pulmonary Venous Arterialization and Group 2 Pulmonary Hypertension in Rat. J. Vis. Exp. (141), e58787, doi:10.3791/58787 (2018).More

Xiong, P. Y., Baba, S., Nishioka, N., Fujimoto, Y., Archer, S. L., Minamisawa, S. Left Atrial Stenosis Induced Pulmonary Venous Arterialization and Group 2 Pulmonary Hypertension in Rat. J. Vis. Exp. (141), e58787, doi:10.3791/58787 (2018).

Less
Copy Citation Download Citation Reprints and Permissions
View Video

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
simple hit counter