Auto-évaluation par rapport à des mesures comportementales de recyclage

Experimental Psychology

Your institution must subscribe to JoVE's Psychology collection to access this content.

Fill out the form below to receive a free trial or learn more about access:

Welcome!

Enter your email below to get your free 1 hour trial to JoVE!





By clicking "Submit", you agree to our policies.

 

Overview

Source : Laboratoires de Gary Lewandowski, Dave Strohmetz et Natalie Ciarocco — Université de Monmouth

Un des défis pour mesurer une variable expérimentale consiste à déterminer la technique qui va produire une mesure la plus précise. La façon la plus courante pour mesurer une variable dépendante est self-report — demandant aux participants de décrire ses sentiments, pensées ou comportements. Pourtant, les gens ne soient pas honnêtes. Pour vraiment connaître quelque chose sur un participant, il peut être nécessaire voir ce qu’ils font effectivement dans une situation.

Cette vidéo utilise une expérience de plusieurs groupe pour voir si se sentir proche d’autres résultats dans des attitudes plus favorables envers la conscience environnementale mesurée tant par l’observation comportementale et auto-évaluation.

Études psychologiques utilisent souvent des tailles d’échantillon plus élevés que les études dans les autres sciences. Un grand nombre de participants contribue à mieux faire en sorte que la population étudiée est mieux représentée, c'est-à-dire, la marge d’erreur accompagnée d’étudier le comportement humain est suffisamment expliquée. Dans cette vidéo, nous démontrons cette expérience à l’aide d’un seul participant. Cependant, représentée dans les résultats, nous avons utilisé un total de 186 participants à parvenir à des conclusions de l’expérience.

Cite this Video

JoVE Science Education Database. L'essentiel de la psychologie expérimentale. Auto-évaluation par rapport à des mesures comportementales de recyclage. JoVE, Cambridge, MA, (2017).

Procedure

1. définir des variables clés.

  1. Créer une définition opérationnelle (c.-à-d., une description claire des exactement quel chercheur moyen par un concept) de se sentir proche des gens.
    1. Aux fins de cette expérience, sentiment près de personnes implique une connexion perçue y compris les sentiments d’attachement affectif envers une autre personne ou les personnes.
  2. Créer une définition opérationnelle (c.-à-d., une description claire des exactement quel chercheur moyen par un concept) de la conscience environnementale.
    1. Aux fins de cette expérience, la conscience environnementale est définie comme la probabilité d’une personne à des pratiques de valeur qui protègent le monde naturel.

2. procéder à l’étude.

  1. Rencontrer le participant dans un laboratoire/salle de classe.
  2. Fournir participant avec consentement éclairé, une brève description de la recherche (obtenir les opinions des étudiants sur diverses questions sociales), un sens de la procédure, l’indication des risques potentiels et les avantages, le droit de rétractation à tout moment et de manière à obtenir de l’aide s’ils éprouvent des malaises.
  3. Formulaire de consentement éclairé des participants signes.
  4. Participant direct en disant : « pour la prochaine partie de l’étude, je voudrais que vous pour s’asseoir et regarder plusieurs photos. Indiquer sur chacun de l’index cartes Comment ferment ou connecté, vous vous sentez à l’image, où 1 ne = pas du tout et 10 = extrêmement. »
  5. Manipulation (3 conditions) : participant est réalisé pour visionner les diapositives de l’un des trois ensembles de photos suivants.
    1. Condition de sentiment-Close-to-People : 5 photos de personnes ensemble
    2. Condition de sentiment-Close-pour-animaux : 5 photos d’animaux ensemble
    3. Contrôle/pas état de la connexion : 5 photos d’éléments de tous les jours, non vivant
  6. Donner des sondages participant 2 (annexes 1 et 2) et dire : « Veuillez prendre une minute pour examiner chaque question et indiquer que vous pensez de chacun. »
    Appendix 1
    Annexe 1. Sondage 1 présenté aux participants. Cette enquête a été utilisée pour mesurer les attitudes vers le recyclage.
    Appendix 2
    Annexe 2. Sondage 2 présenté aux participants. Cette étude a servi un distracteur.
    1. Remarque que l’un est l’enquête réelle et l’autre est un remplisseur/distracteur.
  7. Alors que le participant a terminé l’enquête, faire semblant de chaque repas hors de la vue du participant.
    1. Le repas doit avoir une gamme d’éléments recyclables et non recyclables (Recyclable = bouteille plastique/verre, assiette en papier, serviette en papier, cuillère en plastique et récipient en plastique au lait/yaourt ; Non-recyclable = bretzels, raisins et pommes). Également sur la table où le repas est mangé est un morceau émietté vers le haut du papier et un stylo cassé.
  8. Lorsque le participant a terminé les enquêtes, demander au participant afin de déguerpir la table où le déjeuner était mangé donc il ou elle peut faire la partie suivante de l’étude.
    1. La chambre devrait avoir deux bacs vides clairement étiquetés, un pour les poubelles et un pour le recyclage.
  9. Alors que le participant efface sur la table, le chercheur devrait apparaître occupé vous cherchez / préparation de la prochaine partie de l’étude.

3. compte rendu.

  1. « Je vous remercie pour votre participation. Dans cette étude, j’ai essayé de déterminer si que étroitement lié à d’autres personnes pourrait influencer votre conscience environnementale, mesurée par votre recyclage (mesurés par l’enquête) les attitudes et comportements (mesurées par le nombre d’éléments vous recyclé lors de l’effacement hors de la table). Il y avait trois groupes de l’étude, un groupe a vu des images de gens ensemble, un autre groupe a vu des photos d’animaux, et l’autre groupe a vu des photos des éléments communs. Nous avons supposé que ceux dans l’état de sentiment-close-to-autres-people auraient une attitude plus favorable envers recyclage et seraient recycler davantage. »
  2. « Nous ne pouvions pas vous parler de véritable but de l’étude ou nos hypothèses avance parce que nous voulions obtenir vos réactions et pensées sincère et naturelles. En raison de la nature de la tromperie, c’est tout à fait naturel pour les participants à se rendent ne pas compte qu’ils ont été trompés. »

4. passer par la procédure de « Mener l’étude » trois fois avec trois différents participants : une fois pour la condition des gens, une fois pour la condition animale et une fois pour l’état des articles ménagers.

5. analyse

  1. Voir enquête et cercle items son 3, 5 et 7.
  2. Expliquer que ces trois éléments forment moyenne du participant recyclage score d’attitude, tandis que les autres éléments sont simplement des distracteurs.
  3. Regardez dans les bacs à compter le nombre d’éléments correctement recyclés. Il s’agit du score de comportement du participant.
  4. Calculer les moyens à la main.

Psychologues étudient de nombreux aspects du comportement des participants demandant de rendre compte de leurs propres sentiments ou en observant directement leurs performances sur des tâches spécifiques.

Alors que le rapport d’auto-évaluation est souvent utilisé, l’authenticité des réponses est difficile à déterminer. Par conséquent, observer les comportements des participants lors de situations spécifiques fournit des données plus fiables.

Ici, les psychologues comparent deux formes de mesure, auto-évaluation et comportementale de l’observation, pour voir si les sentiments des participants ont rapporté grâce à une enquête en corrélation avec leur comportement réel.

Cette vidéo montre comment concevoir, réaliser, analyser et interpréter une expérience qui étudie si sentiment à proximité d’autres se traduit par des attitudes plus favorables envers le recyclage.

Lors de cette expérience, les participants sont répartis au hasard en trois groupes : étroit sentiment aux gens, se sentir proche des animaux, ou pas de connexion. Dans ce cas, sentiment proche de personnes ou d’animaux implique des connexions perçues comme attachements affectifs envers des personnes ou des animaux.

Participants sont ensuite invités à visionner les diapositives dans lequel figurent cinq images des personnes, des animaux ou Articles ménagers non vivantes, selon leur classement dans un groupe. Ils sont tous puis donné mêmes deux enquêtes à compléter.

La première enquête implique des mesures autodéclarées au sujet de pratiques environnementales pour protéger le monde naturel, tandis que la deuxième enquête sert comme une distraction tandis que le chercheur crée une scène pour les observations participantes.

Dans cette scène, le chercheur fait semblant de manger le déjeuner hors de vue du participant. Le repas comprend une variété d’éléments recyclables et non recyclables.

Après que participants ont terminé la deuxième enquête, ils sont invités à aider à déguerpir la table où déjeuner était rongé pendant les étapes de chercheur.

Les variables dépendantes, les valeurs signalées sur la première enquête d’auto-évaluation et le nombre d’éléments que chaque participant recyclé lors de l’effacement de la table du déjeuner, sont comparées.

Participants à la sensation étroite au groupe de personnes sont hypothétiquement une attitude plus favorable envers le recyclage et seraient recycler plus d’éléments par rapport aux autres groupes.

Pour commencer l’étude, rencontrer le participant dans le laboratoire. Leur fournir un consentement éclairé et de discuter la procédure globale de l’expérience.

Répartissent de manière aléatoire chaque participant à l’un des trois groupes expérimentaux : étroit sentiment aux gens, se sentir proche des animaux, ou pas de connexion, voir cinq photos de personnes, animaux ou Articles ménagers non vivantes, respectivement.

Afin de s’assurer que les participants faire attention aux images, ont chacun un Notez comment fermer ou connectés, ils se sentent à chaque image sur une échelle de 1 à 10.

Après que le participant vues les images, leur remettre deux enquêtes et indiquez-lui à prendre quelques minutes pour examiner chaque question et indiquer comment ils se sentent.

Tandis que le participant remplit la deuxième enquête, faire semblant de manger les repas hors de leur vue.

Après que le participant remplit la dernière enquête, demandez-leur de faire déguerpir la table de déjeuner pendant que vous préparez pour la prochaine partie de l’étude. Demandez-leur de placer les ordures dans la poubelle et les articles recyclables dans le bac de recyclage.

Lorsque le participant a terminé, enregistrer le nombre d’éléments ont été correctement placé dans le bac de recyclage.

Pour conclure l’expérience, debrief du participant et expliquer pourquoi la tromperie était nécessaire pour l’expérience.

Pour analyser les données, en premier lieu calculer score d’attitude recyclage des participants pour chaque condition en répartissant les cotes des articles 3, 5 et 7 sur l’enquête 1. Notez que les autres éléments sur cette enquête, ainsi que la deuxième enquête avec des questions oui ou non, servent de distracteurs. Le graphique de la moyenne recyclage attitude par l’État.

Notez que ceux dans la sensation étroite à la condition des personnes ont indiqué qu’ils se souciait plus de recyclage que chez les témoins.

Pour déterminer le score de comportement observé, en moyenne le nombre d’éléments qui ont été comptées comme étant correctement recyclés pour chaque condition. Graphique des moyens dans l’ensemble des conditions. Notez que pas de différences significatives ont été observées entre les groupes.

Notez que les participants ayant déclaré favorisant des attitudes vers le recyclage a fait pas réellement s’engager dans le comportement. En d’autres termes, les sentiments des participants n’étaient pas corrélés avec leurs comportements observés.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec comment comparer l’autodéclarations des enquêtes contre le comportement observé réel, vous pouvez appliquer cette approche à d’autres formes de recherche.

Plusieurs études ont souligné l’importance de mesurer le comportement sur l’utilisation de l’autodéclaration pour mieux comprendre les émotions. Les études plus approfondies collecter les données d’une série de questionnaires, ainsi que les réponses en corrélation avec les résultats d’une tâche de comportementale axé sur les buts.

En outre, personnes ayant une dépendance, comme la fumée de cigarette, ne fournissent pas toujours des réponses fiables pour l’auto-évaluation des questions. Chercheurs doivent utiliser des méthodes alternatives, telles que l’IRMf ou PET imaging, afin de mieux comprendre le comportement des fumeurs.

Enfin, l’auto-évaluation des questionnaires sur le sommeil ne sont aussi instructifs que la mémoire de l’individu ou de la conscience de leur comportement de sommeil. Par conséquent, à l’aide de polysomnographie pour observer les participants pendant le sommeil est particulièrement utile lorsque vous essayez de comprendre les événements anormaux.

Vous avez juste regardé introduction de JoVE pour comparer et contraster les mensurations de l’auto-déclaration et observé le comportement. Maintenant vous devriez avoir une bonne compréhension de la manière de concevoir et de mener ce type d’étude en administrant des enquêtes et contrôle directement les comportements, ainsi que comment analyser et interpréter les résultats.

Merci de regarder !

Results

Cette procédure a été répétée 185 fois afin que les résultats correspondent aux données de 186 nombre total de participants. Ce grand nombre de participants permet de s’assurer que les résultats reflètent précis veut dire nombres des pièces recyclées. Si ces recherches ont été effectuées avec juste un ou deux participants, il est probable que les résultats auraient été bien différentes et ne reflètent pas la plus grande population. Chiffres à la Figure 1 représentent les réponses moyenne des participants pour les questions sur l’enquête concernant le recyclage. Chiffres à la Figure 2 représentent le nombre d’éléments (sur 10 total) le participant correctement mis dans le bac de recyclage.

Pour déterminer s’il y avait des différences entre les conditions de le trois image, une analyse de variance (ANOVA) a été réalisée. Les résultats indiquent que même si il y avait des différences significatives pour l’enquête sur le rapport d’auto-évaluation, tels que ceux de l’état de sentiment-close-to-people dirent qu'ils se souciait plus de recyclage, il n’y a pas de différence significative quand il est venu au comportement réel des participants.

Figure 1
Figure 1. Moyenne de score de l’attitude de recyclage par condition. Moyennes ont été calculées à partir des questions du sondage 3, 5 et 7.

Figure 2
Figure 2. Nombre moyen d’éléments correctement recyclés par condition. Moyennes ont été calculées à partir des observations du chercheur d’objets placés dans le bac de recyclage.

Applications and Summary

Cette expérience plusieurs groupe montre comment sentiments des participants mesurées via un sondage ne peuvent pas correspondre exactement avec comment ils se comportent. Dans ce cas, les participants ont signalé des attitudes plus favorables (surtout dans l’état de sentiment-close-to-people), mais quand est venu le temps de recycler en fait, les participants n’a pas un comportement le comportement.

Cette étude se réplique et s’étend des recherches antérieures sur les attitudes recyclage déclarés vs réel recyclage par Huffman et coll., qui montre que recyclage réelle ne était pas associé à recyclage des attitudes et faiblement corrélée avec le recyclage déclarés (c'est-à-direils recyclent dans le passé). 1

Plusieurs communications ont souligné l’importance des mesures comportementales, notamment Baumeister et al. , Lewandowski et Strohmetz. 2, 3 dans chaque cas, la clé, prendre de suite a été que ce qu’une personne fait réellement est plus révélateur que ce que la même personne prétend qu’ils vont faire. Bien que plus difficile, mesure le comportement est plus informatif.

References

  1. Huffman, A., Van Der Werff, B. R., Henning, J. B., & Watrous-Rodriguez, K. When do recycling attitudes predict recycling? An investigation of self-reported versus observed behavior. Journal of Environmental Psychology. 382, 62-270. doi:10.1016/j.jenvp.2014.03.006 (2014).
  2. Baumeister, R. F., Vohs, K. D., & Funder, D. C. Psychology as the science of self-reports and finger movements: Whatever happened to actual behavior?. Perspectives on Psychological Science. 2 (4), 396-403. doi:10.1111/j.1745-6916.2007.00051.x (2007).
  3. Lewandowski, G. W., Jr., & Strohmetz, D. Actions can speak as loud as words: Measuring behavior in psychological science. Social and Personality Psychology Compass. 3 (6), 992-1002. doi:10.1111/j.1751-9004.2009.00229.x (2009).

1. définir des variables clés.

  1. Créer une définition opérationnelle (c.-à-d., une description claire des exactement quel chercheur moyen par un concept) de se sentir proche des gens.
    1. Aux fins de cette expérience, sentiment près de personnes implique une connexion perçue y compris les sentiments d’attachement affectif envers une autre personne ou les personnes.
  2. Créer une définition opérationnelle (c.-à-d., une description claire des exactement quel chercheur moyen par un concept) de la conscience environnementale.
    1. Aux fins de cette expérience, la conscience environnementale est définie comme la probabilité d’une personne à des pratiques de valeur qui protègent le monde naturel.

2. procéder à l’étude.

  1. Rencontrer le participant dans un laboratoire/salle de classe.
  2. Fournir participant avec consentement éclairé, une brève description de la recherche (obtenir les opinions des étudiants sur diverses questions sociales), un sens de la procédure, l’indication des risques potentiels et les avantages, le droit de rétractation à tout moment et de manière à obtenir de l’aide s’ils éprouvent des malaises.
  3. Formulaire de consentement éclairé des participants signes.
  4. Participant direct en disant : « pour la prochaine partie de l’étude, je voudrais que vous pour s’asseoir et regarder plusieurs photos. Indiquer sur chacun de l’index cartes Comment ferment ou connecté, vous vous sentez à l’image, où 1 ne = pas du tout et 10 = extrêmement. »
  5. Manipulation (3 conditions) : participant est réalisé pour visionner les diapositives de l’un des trois ensembles de photos suivants.
    1. Condition de sentiment-Close-to-People : 5 photos de personnes ensemble
    2. Condition de sentiment-Close-pour-animaux : 5 photos d’animaux ensemble
    3. Contrôle/pas état de la connexion : 5 photos d’éléments de tous les jours, non vivant
  6. Donner des sondages participant 2 (annexes 1 et 2) et dire : « Veuillez prendre une minute pour examiner chaque question et indiquer que vous pensez de chacun. »
    Appendix 1
    Annexe 1. Sondage 1 présenté aux participants. Cette enquête a été utilisée pour mesurer les attitudes vers le recyclage.
    Appendix 2
    Annexe 2. Sondage 2 présenté aux participants. Cette étude a servi un distracteur.
    1. Remarque que l’un est l’enquête réelle et l’autre est un remplisseur/distracteur.
  7. Alors que le participant a terminé l’enquête, faire semblant de chaque repas hors de la vue du participant.
    1. Le repas doit avoir une gamme d’éléments recyclables et non recyclables (Recyclable = bouteille plastique/verre, assiette en papier, serviette en papier, cuillère en plastique et récipient en plastique au lait/yaourt ; Non-recyclable = bretzels, raisins et pommes). Également sur la table où le repas est mangé est un morceau émietté vers le haut du papier et un stylo cassé.
  8. Lorsque le participant a terminé les enquêtes, demander au participant afin de déguerpir la table où le déjeuner était mangé donc il ou elle peut faire la partie suivante de l’étude.
    1. La chambre devrait avoir deux bacs vides clairement étiquetés, un pour les poubelles et un pour le recyclage.
  9. Alors que le participant efface sur la table, le chercheur devrait apparaître occupé vous cherchez / préparation de la prochaine partie de l’étude.

3. compte rendu.

  1. « Je vous remercie pour votre participation. Dans cette étude, j’ai essayé de déterminer si que étroitement lié à d’autres personnes pourrait influencer votre conscience environnementale, mesurée par votre recyclage (mesurés par l’enquête) les attitudes et comportements (mesurées par le nombre d’éléments vous recyclé lors de l’effacement hors de la table). Il y avait trois groupes de l’étude, un groupe a vu des images de gens ensemble, un autre groupe a vu des photos d’animaux, et l’autre groupe a vu des photos des éléments communs. Nous avons supposé que ceux dans l’état de sentiment-close-to-autres-people auraient une attitude plus favorable envers recyclage et seraient recycler davantage. »
  2. « Nous ne pouvions pas vous parler de véritable but de l’étude ou nos hypothèses avance parce que nous voulions obtenir vos réactions et pensées sincère et naturelles. En raison de la nature de la tromperie, c’est tout à fait naturel pour les participants à se rendent ne pas compte qu’ils ont été trompés. »

4. passer par la procédure de « Mener l’étude » trois fois avec trois différents participants : une fois pour la condition des gens, une fois pour la condition animale et une fois pour l’état des articles ménagers.

5. analyse

  1. Voir enquête et cercle items son 3, 5 et 7.
  2. Expliquer que ces trois éléments forment moyenne du participant recyclage score d’attitude, tandis que les autres éléments sont simplement des distracteurs.
  3. Regardez dans les bacs à compter le nombre d’éléments correctement recyclés. Il s’agit du score de comportement du participant.
  4. Calculer les moyens à la main.

Psychologues étudient de nombreux aspects du comportement des participants demandant de rendre compte de leurs propres sentiments ou en observant directement leurs performances sur des tâches spécifiques.

Alors que le rapport d’auto-évaluation est souvent utilisé, l’authenticité des réponses est difficile à déterminer. Par conséquent, observer les comportements des participants lors de situations spécifiques fournit des données plus fiables.

Ici, les psychologues comparent deux formes de mesure, auto-évaluation et comportementale de l’observation, pour voir si les sentiments des participants ont rapporté grâce à une enquête en corrélation avec leur comportement réel.

Cette vidéo montre comment concevoir, réaliser, analyser et interpréter une expérience qui étudie si sentiment à proximité d’autres se traduit par des attitudes plus favorables envers le recyclage.

Lors de cette expérience, les participants sont répartis au hasard en trois groupes : étroit sentiment aux gens, se sentir proche des animaux, ou pas de connexion. Dans ce cas, sentiment proche de personnes ou d’animaux implique des connexions perçues comme attachements affectifs envers des personnes ou des animaux.

Participants sont ensuite invités à visionner les diapositives dans lequel figurent cinq images des personnes, des animaux ou Articles ménagers non vivantes, selon leur classement dans un groupe. Ils sont tous puis donné mêmes deux enquêtes à compléter.

La première enquête implique des mesures autodéclarées au sujet de pratiques environnementales pour protéger le monde naturel, tandis que la deuxième enquête sert comme une distraction tandis que le chercheur crée une scène pour les observations participantes.

Dans cette scène, le chercheur fait semblant de manger le déjeuner hors de vue du participant. Le repas comprend une variété d’éléments recyclables et non recyclables.

Après que participants ont terminé la deuxième enquête, ils sont invités à aider à déguerpir la table où déjeuner était rongé pendant les étapes de chercheur.

Les variables dépendantes, les valeurs signalées sur la première enquête d’auto-évaluation et le nombre d’éléments que chaque participant recyclé lors de l’effacement de la table du déjeuner, sont comparées.

Participants à la sensation étroite au groupe de personnes sont hypothétiquement une attitude plus favorable envers le recyclage et seraient recycler plus d’éléments par rapport aux autres groupes.

Pour commencer l’étude, rencontrer le participant dans le laboratoire. Leur fournir un consentement éclairé et de discuter la procédure globale de l’expérience.

Répartissent de manière aléatoire chaque participant à l’un des trois groupes expérimentaux : étroit sentiment aux gens, se sentir proche des animaux, ou pas de connexion, voir cinq photos de personnes, animaux ou Articles ménagers non vivantes, respectivement.

Afin de s’assurer que les participants faire attention aux images, ont chacun un Notez comment fermer ou connectés, ils se sentent à chaque image sur une échelle de 1 à 10.

Après que le participant vues les images, leur remettre deux enquêtes et indiquez-lui à prendre quelques minutes pour examiner chaque question et indiquer comment ils se sentent.

Tandis que le participant remplit la deuxième enquête, faire semblant de manger les repas hors de leur vue.

Après que le participant remplit la dernière enquête, demandez-leur de faire déguerpir la table de déjeuner pendant que vous préparez pour la prochaine partie de l’étude. Demandez-leur de placer les ordures dans la poubelle et les articles recyclables dans le bac de recyclage.

Lorsque le participant a terminé, enregistrer le nombre d’éléments ont été correctement placé dans le bac de recyclage.

Pour conclure l’expérience, debrief du participant et expliquer pourquoi la tromperie était nécessaire pour l’expérience.

Pour analyser les données, en premier lieu calculer score d’attitude recyclage des participants pour chaque condition en répartissant les cotes des articles 3, 5 et 7 sur l’enquête 1. Notez que les autres éléments sur cette enquête, ainsi que la deuxième enquête avec des questions oui ou non, servent de distracteurs. Le graphique de la moyenne recyclage attitude par l’État.

Notez que ceux dans la sensation étroite à la condition des personnes ont indiqué qu’ils se souciait plus de recyclage que chez les témoins.

Pour déterminer le score de comportement observé, en moyenne le nombre d’éléments qui ont été comptées comme étant correctement recyclés pour chaque condition. Graphique des moyens dans l’ensemble des conditions. Notez que pas de différences significatives ont été observées entre les groupes.

Notez que les participants ayant déclaré favorisant des attitudes vers le recyclage a fait pas réellement s’engager dans le comportement. En d’autres termes, les sentiments des participants n’étaient pas corrélés avec leurs comportements observés.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec comment comparer l’autodéclarations des enquêtes contre le comportement observé réel, vous pouvez appliquer cette approche à d’autres formes de recherche.

Plusieurs études ont souligné l’importance de mesurer le comportement sur l’utilisation de l’autodéclaration pour mieux comprendre les émotions. Les études plus approfondies collecter les données d’une série de questionnaires, ainsi que les réponses en corrélation avec les résultats d’une tâche de comportementale axé sur les buts.

En outre, personnes ayant une dépendance, comme la fumée de cigarette, ne fournissent pas toujours des réponses fiables pour l’auto-évaluation des questions. Chercheurs doivent utiliser des méthodes alternatives, telles que l’IRMf ou PET imaging, afin de mieux comprendre le comportement des fumeurs.

Enfin, l’auto-évaluation des questionnaires sur le sommeil ne sont aussi instructifs que la mémoire de l’individu ou de la conscience de leur comportement de sommeil. Par conséquent, à l’aide de polysomnographie pour observer les participants pendant le sommeil est particulièrement utile lorsque vous essayez de comprendre les événements anormaux.

Vous avez juste regardé introduction de JoVE pour comparer et contraster les mensurations de l’auto-déclaration et observé le comportement. Maintenant vous devriez avoir une bonne compréhension de la manière de concevoir et de mener ce type d’étude en administrant des enquêtes et contrôle directement les comportements, ainsi que comment analyser et interpréter les résultats.

Merci de regarder !

A subscription to JoVE is required to view this article.
You will only be able to see the first 20 seconds.

RECOMMEND JoVE