Waiting
Login processing...

Trial ends in Request Full Access Tell Your Colleague About Jove

17.6: Énergie libre de Gibbs
TABLE DES
MATIÈRES

JoVE Core
Chemistry

A subscription to JoVE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

Education
Gibbs Free Energy
 
TRANSCRIPTION

17.6: Énergie libre de Gibbs

L'un des défis lorsqu'on utilise le deuxième principe de la thermodynamique pour déterminer si un processus est spontané est qu'il nécessite des mesures de la variation d'entropie du système et de la variation d'entropie de l'environnement extérieur. Une autre approche possible impliquant une nouvelle propriété thermodynamique définie seulement en termes de propriétés du système a été introduite à la fin du XIXe siècle par le mathématicien américain Josiah Willard Gibbs. Cette nouvelle propriété est appelée l'énergie libre de Gibbs (G) (ou simplement énergie libre), et elle est définie en termes d'enthalpie et d'entropie d'un système comme suit :

Eq1

L'énergie libre est une fonction d'état, et à une température et une pression constantes, la variation d'énergie libre (ΔG) peut être exprimée comme suit :

Eq2

On peut comprendre la relation entre cette propriété du système et la spontanéité d'un processus en se rappelant l'expression du deuxième principe déduite précédemment :

Eq3

Le premier principe exige que qext = −qsys, et à pression constante qsys = ΔH, de sorte que cette expression peut être réécrite comme suit :

Eq4

En multipliant les deux côtés de cette équation par −T et en réorganisant, on obtient ce qui suit :

Eq5

Pour des raisons de simplicité, l’indice “ sys ” peut être omis et l’expression devient

Eq6

La comparaison de cette équation à la précédente pour la variation d'énergie libre montre la relation suivante :

Eq7

La variation d'énergie libre est donc un indicateur fiable de la spontanéité d'un processus, car il est directement lié à l'indicateur de spontanéité identifié précédemment, ΔSuniv.

Si ΔSuniv > 0, ΔG < 0 et la réaction est spontanée.

Si ΔSuniv < 0, ΔG > 0 et la réaction est non spontanée.

Si ΔSuniv = 0, ΔG = 0 et la réaction est à l'équilibre.

Ce texte est adapté de Openstax, Chimie 2e, Chapitre 16.4 : Énergie libre.

Get cutting-edge science videos from JoVE sent straight to your inbox every month.

Waiting X
Simple Hit Counter